Paris Match Belgique

« J’ai plusieurs fois envisagé le suicide » : le rugbyman Keegan Hirst revient sur sa vie avant son coming out

Keegan Hirst, le rugbyman de 29 ans. | © Instagram @KeeganHirst

Sport

Dans un monde où le machisme est roi, le rugbyman britannique Keegan Hirst avait pris la courageuse décision en 2015 d’assumer ouvertement son homosexualité. Aujourd’hui, il revient sur sa vie avant son coming out. 

 

Keegan Hirst s’est confié avec une authenticité touchante sur ses heures les plus sombres dans une interview accordée au journal britannique The Guardian. Après avoir révélé qu’il était homosexuel, le joueur de rugby professionnel a vu sa vie changer à jamais. Avant son coming out, Keegan Hirst avait traversé des périodes très sombres : « J’ai plusieurs fois envisagé le suicide. J’en suis arrivé à penser : « comment je vais faire ? Où est-ce que je vais le faire ? Quand est-ce que je vais le faire? » (…) J’ai vécu des moments difficiles. J’ai toujours été professionnel donc je ne buvais jamais avant un match. Mais parfois, après le match du dimanche, nous sortions et je me mettais dans un état pas possible. Je rentrais à 5 heures du matin alors que je devais me lever à 6h30 pour le travail ».

Lire aussi > Le rugby et la cocaïne, une relation qui dure

Le sportif assure que s’il est encore là aujourd’hui c’est pour ses deux enfants, Taylor sa fille née alors qu’il n’avait encore que 20 ans et son fils âgé de 5 ans. Le père raconte : « Je me surprenais à penser : « bon, si tu vas le faire et tout arrêter, fais-le tout simplement ». Mais je voyais mes enfants et ils m’aidaient à aller mieux. Je me disais qu’il devait y avoir une meilleure solution. La chose qui m’a toujours empêché de me tuer était de penser qui allait trouver mon corps et la raison qu’ils donneraient à mon geste.  Personne ne savait que j’étais gay et il donc ils ne sauraient pas pourquoi je m’étais tué. Ils auraient pu penser : « est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? » Je ne voulais pas transmettre ma culpabilité. Même dans mes heures les plus sombres ».

Personne ne savait que j’étais gay et il donc ils ne sauraient pas pourquoi je m’étais tué.

En 2015, Keegan Hirst est devenu le premier joueur de rugby professionnel britannique à assumer pleinement son homosexualité en faisant son coming out devant la caméra du journal The Mirror. Une décision courageuse dans le monde du sport où l’homosexualité est encore un grand tabou et le machisme règne en grand maître. Keegan Hirst avait expliqué à l’époque que c’est la douleur de sa femme à l’échec de leur mariage qui l’avait poussé à son homosexualité. Il ne supportait plus de la voir se blâmer pour leur séparation.

Si initialement Sara Hirst avait été profondément choqué en apprenant l’orientation sexuelle de son ex-mari, elle a fini par se ranger de son côté et le soutenir de mieux qu’elle pouvait. Lors de son coming out, Keegan Hirst avait reçu des centaines de messages de soutien de ses fans et followers, y compris d’Elton John et Emma Watson.

CIM Internet