Paris Match Belgique

Lebron James est un amateur de grands vins (et en fait profiter ses jeunes fils)

lebron james vin fils

LeBron se sert régulièrement de très grands crus après ses éprouvants matchs de NBA. | © EPA / LARRY W. SMITH CORBIS.

Sport

La star de la NBA s’affiche régulièrement sur Instagram avec de très bonnes bouteilles.

Corton-charlemagne, Chassage-montrachet ou Clos-de-la-roche : ces grands crus font partie des petits plaisirs de l’immense basketteur LeBron James, qui s’octroie de temps à autre des petits ballons aux prix plus que salés. Comptez en moyenne 1000 euros la bouteille pour le triple champion NBA, élu à quatre reprises meilleur joueur du championnat de basket outre-Atlantique.

Lire aussi > 5 choses à savoir sur LeBron James

Un ambassadeur prestigieux

Tous ces vins ont en commun d’être originaires de Bourgogne et l’icône du sport U.S. se voit devenir un amabassadeur de choix pour les vins de la région. « Le fait que Lebron James, le meilleur basketteur du moment, vante les vins de Bourgogne, on ne peut pas rêver mieux ! », s’est félicité à Infos-Dijon Claude Chevalieren charge de la communication de l’interprofession des vins de Bourgogne.


Et il est vrai qu’avec ses 41,9 millions d’abonnés sur Twitter, 44 millions de followers Instagram et 23 millions de personnes qui le suivent sur Facebook, « King James » est un argument de poids pour vendre les grands vins. Ce vendredi, il a publié une story Instagram où il déguste un Clos-de-la-roche Grand Cru de 2013, qui avoisine les 1000 euros. Un plaisir qu’il partage notamment avec ses fils, LeBron Jr et Bryce, et ce malgré leur jeune âge (14 et 11 ans), comme nous l’apprenait au début du mois le Washington Post.

Lire aussi > Quand LeBron James succède à Michael Jordan dans l’équipe de Bugs Bunny

« C’est de ma faute »

« J’ai des garçons de 14 et 11 ans très matures. Ils boivent du vin. Voilà à quel point ils sont matures. Ils vont commencer à conduire la semaine prochaine aussi (rires). Vin rouge ou vin blanc ? Peu importe ce que papa et maman boivent à table. Mais c’est de ma faute, pas de celui de leur mère. Mettez-moi ça sur le dos », avait-il ainsi lancé lors d’une conférence de presse d’avant-match le 9 octobre.


Des ados initiés aux très grands vins, toujours avec modération bien sûr.

CIM Internet