Football : Le président de Marseille envisage qu’un but hors de la surface compte double

jacques-henry eyraud

L'idée saugrenue du président olympien. | © Icon Sport / Dave Winter.

Sport

Jacques-Henri Eyraud, président du club de football de l’Olympique de Marseille, évoque de temps à autre des idées qui dénotent dans le monde du ballond rond.

Il est des hommes qui voient les choses en grand. Parfois illuminés ou tantôt qualifiés de génies, ils sont des pionniers dans leur secteur et le révolutionne. On ne saurait trop dire de quel côté se situe Jacques-Henri Eyraud, le président de l’Olympique de Marseille, mais ses idées font jaser et en surprennent plus d’un. Lors du Web Summit de Lisbonne, festival dédié aux nouvelles technologies, celui-ci s’est exprimé sur le futur du football dans des propos relatés par Ulyces. Et le monsieur verrait bien les règles du foot modifiées à l’avenir.

réalité virtuelle sport
© Unsplash / Martin Sanchez.

Quand le réel se mêlera au virtuel

Alors qu’il est au centre de l’actualité pour ses propos donnés lors d’une interview avec Le Monde, dans laquelle il évoque le projet de « ligue fermée » révélé par Mediapart dans l’enquête des Football Leaks, l’homme d’affaires a dénoncé l’hypocrisie du monde du ballond rond et insiste sur la nécessité de modifier les règles du sport roi. « Ma fille passe des heures à tuer des gens sur Fortnite et je voudrais que le football essaye de séduire cette audience. D’ailleurs, il est de plus en plus rare de regarder un match à la télévision. Quand c’est le cas, les spectateurs font plusieurs tâches à la fois. Donc, au bout du compte, les règles du jeu vont devoir évoluer », a-t-il débuté. Avant d’évoquer des idées pour le moins surprenantes.

Il a ainsi envisagé qu’un but inscrit depuis l’extérieur de la surface de réparation vaille 2 points plutôt qu’un, comme c’est le cas dans un mode du jeu Fifa 19. Une idée qui va à coup sûr faire hurler les amoureux du beau jeu et faire jaillir les railleries sur les réseaux.

Lire aussi > Après la VR, la réalité mixte pourrait révolutionner le monde du sport

Le businessman, qui est à la tête d’un empire mêlant médias (Turf Éditions), foot (OM) et ecommerce (Alltricks), s’est montré également très intéressé par les domaines des sciences cognitives et de l’intelligence artificielle, qui selon lui vont impacter directement les performances des sportifs de haut niveau et pourraient même créer des « sportifs augmentés ».

Jacques-Henri Eyraud, ou le Elon Musk français ?

CIM Internet