Les ballerines pour peaux noires arrivent enfin

Les ballerines pour peaux noires arrivent enfin

pointe chaussons danse classique

Des ballerines adaptées à la couleur de peau des danseurs noirs arrivent enfin sur le marché. | © Gaelle Marcel / Unsplash

Sport

Les danseurs de couleur noire ont enfin des chaussures à pointe adaptée à leur carnation. Un grand jeté vers plus de diversité dans les ballets qui suscite quelques attaques. 

Deux cent ans après les ballerines roses, le marché de chaussons de danse propose enfin des pointes adaptées à la carnation des danseurs et danseuses à la peau noire. Le mois dernier la société Freed of London a commencé à vendre deux chaussures à pointes spécialement conçues pour les danseurs de couleur : l’une brune, l’autre en bronze.

 

View this post on Instagram

 

After over a year in development, Freed of London are proud to introduce, two new colours to our Pointe Shoe collection… ‘Ballet Bronze’ & ‘Ballet Brown’ 😍 • Our ethos has always been to develop shoes to meet the needs of each generation of dancer and these new colours continue to reflect this✨ • This wouldn’t of been achievable without the help of everyone involved, especially « Ballet Black » whom we collaborated with to create these beautiful new colours. • Cassa Pancho MBE (Founder & Artistic Director of Ballet Black) had this to say: « I am beyond delighted that Freed have launched these two new colours. Although it may seem like a very small change to the outside world, I believe this is an historic moment in British Ballet history and another step forward for culturally diverse dancers across the globe who wear the iconic Freed brand of shoe. I would like to thank Freed for using their platform to help instigate change, and Cira Robinson, Senior Artist at Ballet Black, for her unending dedication to making this possible ». • The new colours are available to buy as an express Special Order from the Freed of London store as of today!😁 • Featured dancers (L-R): #CiraRobinson in #BalletBrown #SayakaIchikawa in #BalletPink & #MarieAstridMence in #BalletBronze ❤ • Image by: @dancers_eye 📸 • #freedoflondon #london #ballet #ballerina #dance #dancing #dancer #pointe #pointeshoes #history #historyinthemaking #diversity #freed #britishballet #history #dance #balletblack #collaboration

A post shared by Freed of London (@freedoflondon) on

La marque Freed of London n’est pas la première firme à fabriquer des ballerines pour les danseurs de couleur de peau non-blanche, la société américaine Gaynor Minden en produit depuis plus d’un an. Mais ces nouveaux chaussons de Freed, un très grand fournisseur dans le monde du ballet, mettent en lumière les rituels que les danseurs de couleur doivent effectuer.

Lire aussi >Dancer : gros plan sur le bad boy du ballet, Sergueï Polounine

Les danseurs et danseuses devaient en effet utiliser du maquillage et de la teinture pour faire correspondre les ballerines à leur carnation. Une transformation qui leur demandait du temps et de l’argent.

Polémique

Comme le souligne le New York Times, les danseurs noirs – en particulier les femmes – sont encore rares au sein des ballets. Elles sont à peine représentées malgré certains signes encourageants de changements et une prise de conscience qu’il faut une meilleure diversité dans les écoles de danse professionnelles. Cette histoire pointe aussi d’autres cailloux dans la chaussure, tels que l’omniprésence des collants roses ou la question de l’embauche par les compagnies de danse. 

Lire aussi > Fatou N’diaye, visage de la beauté noire et blogueuse à succès

Par ailleurs en France, la chroniqueuse Rokhaya Diallo été attaquée sur Twitter pour s’être réjouie de l’arrivée sur le marché de ballerines adaptées aux carnations des danseurs noirs. Cette nouvelle polémique montre bien comment les désagréments quotidiens vécus par les personnes noires sont encore largement ignorées.

Mots-clés:
ballet danse classique
CIM Internet