La fabuleuse histoire de Katelyn Ohashi, la gymnaste dont la vidéo fait un carton planétaire

La fabuleuse histoire de Katelyn Ohashi, la gymnaste dont la vidéo fait un carton planétaire

Katelyn Ohashi

La jeune femme s'apprête à réaliser le plus beau coup de sa carrière, le 12 janvier 2019 lors des championnats universitaires américains. | © Capture d'écran YouTube, UCLA Athletics.

Sport

Avec 32 millions de vues rien que sur Twitter, Katelyn Ohashi a cassé les internets avec sa performance hors du commun au sol.

C’est une histoire digne d’un film en compétition pour les oscars. Le type de revanche sur la vie dont les Américains raffolent. Ce beau récit c’est celui de Katelyn Ohashi, gymnaste promise aux plus belles médailles depuis sa plus tendre enfance et qui a enflammé la toile depuis samedi grâce à son 10 et sa prestation parfaite au sol lors des championnats universitaires américains. À 21 ans, elle prend une jolie revanche sur une carrière brisée par les blessures, après avoir battu sa rivale Simone Biles à 16 ans.

Lire aussi > Gymnastique américaine : Des victimes du Dr Nassar dénoncent une « épidémie » de crimes sexuels pédophiles

Une carrière brisée

Sur la vidéo vue plus de 32 millions de fois sur Twitter, on aperçoit une jeune femme bien dans sa peau, sourire aux lèvres et qui prend un plaisir fou à accomplir ce qu’elle fait depuis son plus jeune âge. Sous les yeux d’un public littéralement en transe, Katelyn enchaîne les mouvements plus fous les uns que les autres, accompagnée par les morceaux « I Want You Back » des Jackson 5 et « September » de Earth, Wind & Fire. L’exploit est là, sous les yeux ébahis. La gymnaste est resplendissante. Mais tout n’a pas toujours été rose pour l’athlète à qui on promettait un brillant avenir.

Car derrière le récital, Katelyn revient de loin. Retour en 2013 à l’American Cup, compétition qui voit les meilleurs gymnastes au monde s’affronter. Katelyn affronte alors sa plus grande rivale Simone Biles, celle qui va dominer la gymnastique mondiale lors des années suivantes. C’est katelyn qui s’impose ce jour-là lors d’un duel au sommet. Mais après les sacrifices endurés lors de ses jeunes années, la jeune femme est lâchée par son corps. Une opération de l’épaule initie une série de pépins physiques qui vont la tenir éloignée des tapis pendant longtemps. Des fractures du dos et différentes lésions cassent l’envol d’une championne en devenir. Katelyn se résout à ne plus participer au compétitions de haut niveau et se contentera des ligues secondaires.

Engagée, elle prend la parole pour les victimes d’abus sexuels


En août dernier, dans une vidéo postée par The Players’ Tribune et intitulée « I was broken » (« J’étais brisée »), celle qui est née à Seattle confiait sa souffrance. « Il fut un temps où j’étais sur le toit du monde. J’étais imbattable », s’épanche-t-elle. « J’étais heureuse d’être blessée, reconnaîtra-t-elle cinq ans plus tard. On m’a dit que mon poids était devenu embarrassant, on me comparait à un oiseau qui ne pouvait pas voler. Des choses qu’on disait déjà de moi avant mes blessures, quand j’étais skinny. J’étais devenue grosse. La gym était ma vie. Je me détestais. Il m’aura fallu du temps, à UCLA, pour trouver un nouvel objectif et un nouveau chemin à suivre pour renouer avec l’amour de mon sport. » Des mots qui ont pris une résonance particulière ce week-end avec la performance hors du commun de Katelyn. 

Lire aussi > Gymnastique américaine : 20 ans d’abus sexuels et personne n’a rien fait

En 2018, la gymnaste prenait la parole pour défendre les victimes d’abus sexuels en marge de l’affaire Larry Nassar, cet ostéopathe qui a agressé sexuellement au moins 265 victimes sous couvert de traitements médicaux pendant près de 20 ans, et ce au sein de la Fédération américaine de gymnastique. « La gymnastique scolaire est la récompense d’années d’abus, écrivait Katelyn sur Instagram. C’est le moment de découvrir, de profiter, d’apprendre, de prendre en mains nos vies. »

CIM Internet