Le revers féministe de Lucas Pouille après une question de John McEnroe

Le revers féministe de Lucas Pouille après une question de John McEnroe

lucas pouille

Lucas Pouille, mercredi à l'Open d'Australie. | © Jewel SAMAD / AFP

Sport

Coaché par Amélie Mauresmo, le joueur de tennis français Lucas Pouille a envoyé un message fort sur l’égalité des sexes. 

Moins de deux mois après avoir fait appel à Amélie Mauresmo pour l’entraîner, Lucas Pouille, en perdition l’an dernier, a réalisé la meilleure performance de sa carrière en Grand Chelem. Malgré une lourde défaite (6-0;6-2;6-2) contre le numéro 1 mondial Novak Djokovic ce vendredi, le joueur de tennis français a atteint la demi-finale de l’Open d’Australie. Une première pour le 31e mondial. Applaudi par la presse sportive, il mérite également des félicitations pour ses paroles après sa victoire contre Milos Raonic, mercredi à Melbourne.

Interrogé après son match par John McEnroe, Lucas Pouille a dû une nouvelle fois évoquer son changement de coach. « J’ai le sentiment que beaucoup de joueurs vont maintenant engager des femmes comme coach », lance l’ancienne gloire anglaise. « Ils devraient oui. Elle a le bon état d’esprit et sait tout sur le tennis. Ce n’est pas une question d’être un homme ou une femme, on s’en fout de ça. Elle a juste besoin de savoir ce qu’elle fait, et elle le sait », répond du tac au tac le tennisman français à propos de l’ancienne numéro 1 mondiale.

Lire aussi > Ces jeunes talents qui vont éclabousser le tennis mondial en 2019

« Déclaration de l’année ! »

Dans un monde où les hommes ont toujours été considérés comme plus forts et plus sportifs que les femmes, sa réponse acclamée sur les réseaux sociaux envoie un message important sur l’égalité des sexes. « Bien dit ! », commente une internaute. « Il n’a pas embauché un « coach féminin », il a embauché un « coach de tennis ». Les parties pertinentes sont sa connaissance du tennis et sa capacité d’entraînement. Son genre n’était pas un facteur ». « Déclaration de l’année ! », applaudit un autre.

CIM Internet