Novak Djokovic taquine un journaliste italien et déclenche le fou rire général

Novak Djokovic taquine un journaliste italien et déclenche le fou rire général

novak djokovic

En conférence de presse, le champion serbe a révélé ses talents d'imitateur. | © SAEED KHAN / AFP

Sport

Interrogé après sa 7e victoire de l’Open d’Australie, Novak Djokovic a lâché une plaisanterie qui a déclenché la crise de rire en salle de presse… et auprès des internautes.

 

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Après son septième succès à l’Open d’Australie et sa victoire écrasante contre Rafael Nadal, Novak Djokovic était d’humeur plutôt rieuse. Ce dimanche, en pleine conférence de presse d’après-match, le patron du tennis mondial a amusé la galerie en chambrant l’un des journalistes présents dans la salle.

« Not too bad »

Les grands noms de la petite balle jaune le connaissent bien au point d’en avoir fait une cible préférée pour les taquineries. Après avoir été charrié en début de tournoi par Rafael Nadal pour s’être endormi en conférence de presse, le journaliste italien Ubaldo Scanagatta s’est une nouvelle fois fait remarquer. S’adressant au champion serbe, le giornalistà de 70 ans, créateur du site web Ubi Tennis, s’est fait taquiner sur son accent italien, particulièrement prononcé lorsqu’il parle en anglais.

Lire aussi > Djokovic ouvre un restaurant gratuit pour les sans-abri en Serbie

Avant même qu’il n’eut le temps de poser sa question, l’interviewé l’a aussitôt interrompu en lui lâchant un « Not too bad » (traduisez : « Pas si mal ») ponctué d’une intonation italienne, se moquant gentiment des mimiques linguistiques de son interlocuteur. Une plaisanterie qui a déclenché la crise de rire en salle de presse… et auprès des internautes.

CIM Internet