« Ton âme brillera toujours… » : Le déchirant message de la sœur d’Emiliano Sala

« Ton âme brillera toujours… » : Le déchirant message de la sœur d’Emiliano Sala

emiliano sala

Le corps d'Emiliano Sala a été retrouvé ce jeudi dans l'épave de l'avion porté disparu. | © Ian KINGTON / AFP

Sport

Alors que les autorités ont confirmé que le corps retrouvé dans l’épave de l’avion disparu dans la Manche appartenait à Emiliano Sala, la sœur de ce dernier a publié un émouvant message d’hommage.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Depuis la disparition de son frère, elle n’avait jamais voulu perdre espoir, espérant un miracle. Mais jeudi soir, la police du comté de Dorset (sud-ouest de l’Angleterre), a confirmé que le corps retrouvé dans l’épave de l’avion dans lequel se trouvait Emiliano Sala, appartenait bien à ce dernier. Une nouvelle tragique qui va cependant permettre à sa famille de faire son deuil et d’organiser les funérailles de l’ancien attaquant du FC Nantes. En attendant, Romina Sala a adressé sur Instagram un émouvant message en hommage à son frère. Utilisant les paroles d’une chanson de l’artiste argentin Abel Pintos, elle a écrit : « Ton âme dans la mienne brillera pour toujours illuminant ainsi le temps de mon existence ». Elle a ensuite ajouté : « Je t’aime Tito ».

 

View this post on Instagram

 

Tu alma en mi alma  brillará por siempre,  iluminando así, el tiempo de mi existir.  Te amo tito.

A post shared by Romina Sala (@salaromina) on

Lire aussi > L’inquiétant message d’Emiliano Sala à bord de l’avion porté disparu

Sur Facebook samedi dernier, elle avait déjà partagé une déchirante photo de la chienne d’Emiliano Sala, assise devant la fenêtre. « Nala aussi t’attend », pouvait-on lire. « Je t’aime pour toujours », a-t-elle en outre publié sur Instagram il y a cinq jours.

L’épave du monomoteur Piper Malibu qui emmenait le pilote, âgé de 59 ans, et l’ex-attaquant de Nantes, âgé de 28 ans, vers son nouveau club de Cardiff, avait été localisée dimanche, à l’endroit où l’avion avait cessé d’émettre, dans la Manche, reposant à 67,7 mètres de fond, à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île anglo-normande de Guernesey. Les raisons de l’accident restent inconnues, mais l’AAIB espère avoir collecté suffisamment d’indices en filmant l’épave pour pouvoir faire la lumière sur les circonstances du drame.

CIM Internet