Quand sport rime avec fun

Quand sport rime avec fun

Yoga

Yoga, bungee, surf indoor ou escalade, il y en a pour tous les goûts. | © Fezbot2000/Unsplash

Sport

Exit les cours de gym laborieux, les haltères et les tapis de sol. Désormais, le fitness se réinvente en s’inspirant des jeux de l’enfance. L’objectif ? Vous permettre de lâcher prise, de vous défouler sans (presque) plus sentir l’effort.

D’après un article Paris Match France de Julie Pujols Benoit

Bungee : pour scuplter sa silhouette suspendu au plafond

Tenu par un harnais et des sangles élastiques accrochées au plafond, on enchaîne les exercices de fitness (squats, pompes, burpees) et les minichorégraphies cardio. Cela peut faire peur sur le papier, mais en réalité, grâce à l’élastique, on se sent plus léger, les mouvements sont facilités et on remonte plus vite quand on est au sol. Verdict : un cours idéal pour reprendre le sport.

Sylvo yoga : pour se ressourcer

C’est une méthode hybride qui mixe yoga et sylvothérapie. Quèsaco ? Du latin « silva » (forêt), cette discipline consiste à pratiquer des exercices en relation avec les arbres. À la clé, une diminution du stress, de l’anxiété, des états dépressifs et des troubles du sommeil. Au milieu des arbres, on réalise des postures de yoga (asanas), on respire (pranayama), on apprend à se concentrer (dharana), on fait de la relaxation (savasana) et de la méditation (dhyana), accompagné de Corine Moriou, professeure de hatha yoga formée à la sylvothérapie. Une pratique qui fait autant de bien au corps qu’à l’esprit.

Yoga

Aquapole : pour faire de la pole dance dans l’eau

Autour d’une barre immergée, on apprend toutes les techniques de base et les acrobaties de la pole dance (planche, carrousel, boomerang…) pendant 45 minutes. Très complète, la discipline permet de travailler l’endurance, la souplesse, l’équilibre et l’ensemble des muscles : ceux des bras, du dos, des jambes et les abdominaux profonds. L’avantage ? Les articulations et les tendons ne subissent aucun choc, on peut donc pratiquer même si on a des problèmes de genoux. Le petit plus ? On n’a pas besoin de savoir nager.

Lire aussi > Les sports de combat se féminisent

Surf indoor : pour glisser sur une vague permanente

Cette nouvelle discipline mélange les sensations de trois sports de glisse : la fluidité du surf ou du skimboard, les figures du skateboard et l’impression d’un virage de snowboard dans la poudreuse. En maillot de bain ou en combinaison et avec une planche adaptée, on débute en position couchée (celle du bodyboard), puis on évolue debout (surf, skate, snowboard, skimboard). On avance par étapes grâce à des sessions de découverte (5 minutes de cours théorique et 50 minutes de pratique), à des cours individuels ou à des séances « free » pour les plus avancés (25 ou 50 minutes de glisse sur son support préféré).

Boxe sans adversaire : pour améliorer sa force

Découvrir les techniques de la boxe avec Enoch Effah, triple champion du monde, dans une ancienne chapelle ? C’est le pari réussi de ce nouveau cours, ouvert même aux grands débutants en France. Au programme, des entraînements ludiques avec des sacs de frappe et des cordes à sauter, mais sans aucun combat. Résultat : un corps plus tonique, une meilleure endurance et un mental plus fort.

Rebounding : pour se dépenser sur un trampoline

Idéal pour brûler un maximum de calories et se défouler, le cours commence par un réveil musculaire puis un échauffement. Ensuite, on enchaîne avec des sauts, des montées de genoux ou des talons-fesses pour travailler son endurance, suivis de quelques postures qui aident à améliorer l’équilibre et la coordination. Ce qu’on adore : la sensation de rebondir, grisante et libératrice.

Lire aussi > Journée du sport féminin : 5 sportives belges à l’honneur

Aqua Hiit : pour faire la course en immersion

Le Hiit (high intensity interval training), célèbre méthode venue des États-Unis et excellente pour s’affiner et améliorer sa capacité cardiaque, s’invite désormais dans les piscines. Installé sur un vélo immergé, on alterne, lors d’une séance de 45 minutes, 30 cycles intenses de 30 secondes et des phases de récupération dynamique de 45 secondes. À la clé, environ 600 calories éliminées à chaque séance, moins de cellulite et un meilleur retour veineux grâce à l’action massante de l’eau.

Escalade en salle : pour se muscler en grimpant

En petit groupe, en salle et encadré par des coachs, on apprend les techniques de base de l’escalade de bloc. Le but ? Grimper, sans corde, jusqu’à 4-5 mètres de hauteur, sur des parois dont on repère le niveau de difficulté grâce à un code couleurs. Résultat : on augmente sa force, on se tonifie, on améliore son équilibre mais aussi sa capacité de concentration. Bref, une discipline complète et accessible à tous.

escalade
© bady qb/Unsplash

Chakra, danse et méditation : pour bouger librement

À chaque cours, on se focalise sur un chakra en particulier. On débute la séance par une méditation guidée, des exercices de respiration et des postures simples de yoga. On poursuit avec des mouvements de danse spontanés et inspirés de la bhakti indienne, des chants de mantras et de la méditation active. L’objectif : se recentrer et lâcher prise tout en douceur.

CIM Internet