« Lâche », « ado rebelle »… Neymar fortement critiqué par la presse brésilienne

« Lâche », « ado rebelle »… Neymar fortement critiqué par la presse brésilienne

neymar

Neymar, le 26 avril avant la finale PSG-Rennes. | © Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Sport

L’attaquant du PSG a attiré les critiques après son geste d’humeur envers un supporter rennais.

« Lâche », « adolescent rebelle » : Neymar n’a pas été épargné par la presse brésilienne qui a critiqué avec virulence lundi le capitaine de la Seleçao pour son geste d’humeur envers un supporter, samedi soir après la finale de la Coupe de France. « Comme si ça ne suffisait pas qu’il tombe sans arrêt, qu’il soit impoli, antipathique et superficiel, Neymar a fait preuve de lâcheté en frappant un supporter qui le taquinait », a affirmé Juca Kfouri, chroniqueur sportif très respecté au Brésil, dans les colonnes du quotidien Folha de Sao Paulo.

« Malgré tout son talent, Neymar ne sera jamais à la hauteur de Cristiano Ronaldo. S’il est heureux comme ça, bravo à lui », a-t-il ajouté.

Lire aussi > Voici les 10 stars qui empochent le plus d’argent sur Instagram

Samedi soir, à l’issue de la défaite du Paris SG face à Rennes en finale de Coupe de France (2-2 a.p., 6-5 aux t.a.b), Neymar a frappé au visage un spectateur qui le provoquait alors qu’il allait récupérer en tribune sa médaille de finaliste.

La réponse de Neymar

« Est-ce que j’ai mal agi ? Oui. Mais personne ne peut rester indifférent », s’est défendu le Brésilien sur Instagram. Son rôle de capitaine de l’équipe nationale est à nouveau remis en cause, à un mois et demi de la Copa América qui aura lieu au Brésil à partir du 14 juin.

Pour Carlo Eduardo Mansur, du journal Globo, « c’est clair que, dans le jeu, Neymar est indispensable (…) mais Tite a fait un pari risqué et surprenant » en lui confiant à nouveau le brassard après la déception du Mondial-2018 (élimination en quarts de la finale contre la Belgique). Enfin, pour Marcelo Tieppo, du site internet Terra, « Neymar semble incapable de gérer toute critique, toute frustration ». « C’est peut-être plus commode pour lui de vivre dans un monde de fantaisie, mais ce serait mieux qu’il retombe dans le monde réel », conclut Marcelo Tieppo.

Mots-clés:
PSG Neymar
CIM Internet