Lutte contre l’homophobie dans le football : le message fort d’Antoine Griezmann

Lutte contre l’homophobie dans le football : le message fort d’Antoine Griezmann

football, homophobie

Image d'illustration. | © Pexels

Sport

Le champion du monde, interrogé dans le cadre du documentaire Footballeur et homo, au cœur du tabou, dit qu’il serait « fier » si un joueur de son équipe venait à faire son coming-out publiquement. Il faut « montrer que c’est quelque chose de normal », insiste-t-il. 

 

Dans un documentaire consacré au « tabou » de l’homosexualité dans le football, Yoann Lemaire, figure de proue du combat contre l’homophobie dans ce sport, a interrogé plusieurs stars du ballon rond, actuelles ou passées. Il est notamment allé à la rencontre d’Antoine Griezmann au centre d’entraînement de l’Atletico Madrid.

Lire aussi > Homosexualité dans le foot : Paul Pogba appelle au respect

Si un de ses coéquipiers venait à faire son coming-out publiquement, l’attaquant dit qu’il serait « fier ». « Je serais fier qu’il puisse le dire, le faire comme ça publiquement. Je pense que ça pourrait ouvrir la porte à d’autres. Si il reçoit des critiques – parce qu’il y en aura toujours – je l’encouragerais à être fier, à continuer à être heureux », déclare-t-il dans ce documentaire diffusé mardi soir sur France 2. « Chaque personne a ses goûts, que ça soit dans la vie amoureuse ou les choses qu’on aime faire. Il faut essayer d’aider la personne qui le dit, de ne pas critiquer, ni insulter. Tout faire pour être autour de lui et montrer que c’est quelque chose de normal. Que ce soit supporter, joueur, entraineur, club, président, il faut essayer de montrer le bon exemple ».

Le réalisateur de ce documentaire, Michel Royer, a raconté à l’AFP que les joueurs en activité ont été beaucoup plus difficiles à approcher. « Griezmann, on lui a couru après pendant un an ! », a-t-il souligné. « Les joueurs ont peur d’aller sur un domaine qu’ils ne maîtrisent pas. C’est un sujet compliqué, ils ne se sentent pas concernés », a expliqué Yoann Lemaire.

CIM Internet