Paris Match Belgique

Roland-Garros : Un an après l’injuste polémique sexiste, Serena Williams décoche un puissant message avec sa nouvelle tenue

serena williams

La championne sur le Court Philippe-Chatrier ce lundi. | © Christian Liewig / ABACAPRESS.

Sport

Ce lundi, Serena a fait son retour à Paris en arborant un nouvelle ensemble en noir et blanc signé Virgil Abloh. Plus que sa victoire presque anecdotique, c’est le message féministe et très clair [destiné sans aucun doute à la Fédération française de tennis] envoyé par sa tenue qu’on retiendra.

La reine du tennis mondial est de retour sur l’ocre parisien. Pour le bonheur du public, de son sport et surtout celui de la cause féminine. Souvenez-vous, l’an passé, Serena la déesse avait dû affronté une polémique totalement injustifiée et sexiste, neuf mois après avoir donné naissance à sa fille. Elle revenait sur les courts vêtue d’une impeccable combinaison noire Nike, qui avait pour objectif d’aider l’athlète à lutter contre des problèmes de circulation sanguine liés à son accouchement difficile.

Lire aussi > Serena Williams : jeune maman, reine du tennis mondial et icône planétaire

serena williams
Serena sur le court avec sa combinaison « Black Panther », en 2018 à Roland-Garros. © MAXPPP / Franck Castel.

Une polémique sans fondement

Celle-ci avait provoqué la fureur de la Fédération Française de Tennis, estimant que la combinaison n’était « pas assez jolie » et ne respectait pas le dress-code en vigueur à Roland-Garros. « Cette tenue ne sera plus acceptée. Il faut respecter le jeu et l’endroit », avait alors déclaré Bernard Giudicelli, directeur de la FFT, provoquant une vague de réactions indignées sur les réseaux sociaux. En août dernier, la Fédération avait même annoncé de nouvelles règles vestimentaires pour le prochain tournoi parisien, et notamment l’interdiction de la combinaison « Black Panther » de la joueuse. Aberrant.

Son équipementier avait réagi de la meilleure des manières en partageant un visuel des plus évocateurs :

Vous pouvez retirer son costume à une super-héroïne, mais vous ne pourrez jamais lui retirer ses super-pouvoirs

Lire aussi > Roland-Garros interdit la combinaison de Serena Williams : la toile (et Nike) à l’offensive

Une année a passé et Serena revient à Paris, toujours accompagnée de son complice Virgil Abloh, vêtue d’un équipement en noir et blanc signé Off-White (la griffe personnelle de Virgil Abloh, actuel directeur artistique des lignes Homme de Louis Vuitton), qui sent bon l’empowerment féminin. Et qui sonne également comme une bonne petite pique à ses détracteurs, en premier lieu la FFT.

serena williams
© Christian Liewig / ABACAPRESS.

À la fois « Déesse », « Championne », « Reine » et « Mère »

Pour son match d’ouverture, contre la russe Vitalia Diatchenko, elle portait un outfit comprenant une veste floquée des inscriptions « Déesse », « Championne », « Reine » et « Mère ». Des mots qui résonnent particulièrement pour l’icône devenue jeune maman. Une fois la veste enlevée, la femme totale a dévoilé un ensemble brassière et jupette modernisé. Visiblement, Serena la guerrière n’a rien perdu de sa superbe en arborant cette nouvelle combinaison : après une frayeur et un premier set perdu, elle a écrasé son adversaire russe 6-1, 6-0.

serena williams
© Thomas SAMSON / AFP.

Lire aussi > Serena Williams partage son blues de jeune maman

« J’aime quand la mode devient un moyen de partager un message puissant », déclarait récemment Serena Williams à propos de la deuxième collab’ entreprise avec Nike et Virgil Abloh. « Avec Nike et Virgil, vous avons créé une nouvelle histoire pour la prochaine génération d’athlètes ». Un message dont certains dirigeants du sport feraient bien de s’inspirer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Let the Roland Garros begin. Here is my French Open look designed by @virgilabloh and @nike.

Une publication partagée par Serena Williams (@serenawilliams) le

CIM Internet