Paris Match Belgique

A cup of tea darling ? : L’énorme chambrage d’une joueuse américaine face aux Anglaises

alex moirgan

Alex Morgan a trouvé la célébration de but ultime face à l'Angleterre. | © Jean-Philippe KSIAZEK / AFP.

Sport

Une tempête dans une tasse de thé s’est alors emparée de Twitter.

Elles n’ont pas apprécié le geste. Auteure du second but des États-Unis lors de la demi-finale de Coupe du monde féminine de football contre l’Angleterre, Alex Morgan a fait mine, mardi 2 juillet, de boire une tasse de thé pour célébrer le coup de tête qui a donné la victoire à son équipe.

« C’est détestable »

« C’est un peu désagréable (…). Je m’attendais à ce qu’Alex marque ce soir, mais je ne suis pas contente de sa célébration », a vertement réagi l’Anglaise Lianne Sanderson. « Vous pouvez célébrer de la manière que vous voulez. Mais pour moi, c’est détestable. Je ne pense pas qu’elle avait besoin de faire ça. Elle peut fêter son but comme elle le veut. Je suis une grande partisane des Américaines. Mais pour moi, c’est un peu irrespectueux », poursuit-elle.


La joueuse américaine s’est défendue en expliquant que c’était pour elle une manière de concurrencer sa coéquipière Megan Rapinoe. « Je sais qu’elle a la meilleure célébration. J’ai essayé de me mettre à son niveau. On cherchait juste une célébration fun, a-t-elle expliqué après la rencontre. Les gens ont toujours besoin de parler de notre arrogance, surtout quand les regards sont braqués sur nous en Coupe du monde. Mais je vois que ça ne nous affecte pas tant que ça. On laisse juste parler les autres et on joue notre jeu. On a confiance en nous, c’est tout ».

Lire aussi > Megan Rapinoe, la joueuse de foot qui défie Trump et refuse de chanter l’hymne

« That’s the tea »

Le petit doigt dressé et la posture très droite, Alex Morgan a tout de même laissé la porte grande ouverte aux interprétations. Certains y ont vu une expression bien américaine, une pique contre les Anglaises, ou tout simplement une célébration de son 30ème anniversaire le jour-même. « Cette équipe est spéciale. Merci pour l’amour que j’ai reçu pour mon anniversaire. Merci pour l’ambiance dans le stade. Merci de continuer d’y croire avec nous. And that’s the tea », a écrit la joueuse dans la soirée sur Twitter, reprenant une expression née dans la culture drag – surtout afro-américaine et popularisé par l’émission « RuPaul’s Drag Race », qui signifie dire la vérité sans détour.

Lire aussi > La séquence sexiste de TF1 sur le foot féminin moquée par un montage savoureux [VIDÉO]

Mais certains Américains y ont aussi vu un rappel historique sur l’indépendance de leur pays, avec l’épisode de la « Boston Tea Party », datant de 1773. En conflit avec Londres, des habitants de Boston avaient jeté des caisses de thé par-dessus bord. À la veille de la fête nationale américaine, le 4 juillet, son geste ne pouvait que faire réagir.

CIM Internet