Paris Match Belgique

Tom Boonen : un contrôle antidopage avant la dernière course

Les organisateurs de Paris-Roubaix et la ville de Compiègne lui ont fait un accueil de rock star pour sa dernière participation à la Reine des classiques. | © Belga

Sport

Confiant pour son dernier grand défi, Tom Boonen a abordé calmement le Paris-Roubaix ce dimanche 9 avril.

« Je ne suis pas nerveux ou ému », a-t-il confié juste avant le départ de la 115e édition donné à Compiègne.

J’ai envie de courir, de donner le maximum et, espérons, de réaliser un beau résultat à la fin.

Lire aussi : Tour des Flandres 2017 : Victoires de Philippe Gilbert et Coryn Rivera

Tiré du lit

Boonen a dû se lever tôt dimanche. Les contrôleurs antidopage se sont présentés à son hôtel. « J’ai été réveillé tôt » a-t-il révélé dans une interview à VTM Nieuws. « Cela fait partie aussi apparemment de la dernière course (rires). Pour le reste en avant. J’étais plus nerveux avant mon premier Paris-Roubaix qu’aujourd’hui. Je me sens bien. Ce sera une journée magnifique et je suis content d’enfin pouvoir courir. Je suis un coureur comme les 198 autres. Je dispute seulement ma dernière course qui est aussi ma course préférée. Espérons que je n’aurai pas de malchance. Je veux vraiment faire la course, en profiter et ne pas rester trop attentiste car sinon on commet trop d’erreurs ce que je veux éviter. »

© BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN

« Je veux gagner mais le résultat n’est pas important »

Sur le plan tactique Boonen et son équipes « veulent courir offensivement, et si nous pouvons y arriver il ne devrait pas y avoir trop de coureurs devant à l’arrivée. »

L’objectif est clair pour « Tommeke » : « Je veux gagner, mais le résultat n’est pas aujourd’hui important. Finir la journée en beauté avec tous les supporters est une victoire en soi », a conclu Tom Boonen avant de s’élancer.

(Avec Belga)

CIM Internet