Paris Match Belgique

Allyson Felix bat le record d’Usain Bolt seulement 10 mois après avoir accouché

allyson felix

Allyson Felix. | © Emy/ABACAPRESS.COM

Sport

Aux Mondiaux d’athlétisme de Doha, l’Américaine Allyson Felix est entrée dans l’Histoire en battant un record impressionnant détenu par Usain Bolt. Et ce, moins d’un an après avoir donné naissance à son premier enfant.

Dimanche 29 septembre 2019, l’équipe des États-Unis composée de Wilbert London, Courtney Okolo, Michael Cherry et Allyson Felix a remporté la finale de l’épreuve du relais mixte 4x400m, aux championnats d’athlétisme à Doha, au Qatar. Une victoire de plus pour Allyson Felix, mais pas n’importe laquelle. Avec cette performance, l’athlète décroche la 12e médaille d’or de sa carrière dans un championnat du monde, devenant ainsi l’athlète la plus titrée aux Mondiaux, hommes et femmes confondus. Elle surpasse Usain Bolt, la légende jamaïcaine aujourd’hui à la retraite, qui a décroché l’or à 11 reprises.

À 33 ans, la sportive est considérée par beaucoup comme l’une des plus grandes sprinteuses de tous les temps. Son palmarès est impressionnant. Particulièrement brillante sur 200 m, « Chicken Legs », comme on la surnomme, est devenue la plus jeune championne du monde de l’histoire dans cette discipline à seulement 19 ans.

 

View this post on Instagram

 

Humbled🙏🏾💛

A post shared by Allyson Felix (@af85) on

Ce record est d’autant plus impressionnant quand on sait qu’Allyson Felix a donné naissance il y a seulement 10 mois à sa petite fille, Camryn, après une grossesse compliquée. Souffrant d’une pré-éclampsie sévère, l’athlète a dû subir une césarienne d’urgence. Malgré cet accouchement prématuré, elle a rapidement repris les entraînements et rattrapé son niveau. « J’ai dû beaucoup me battre cette année pour ma santé, pour ma fille, pour les femmes et pour les mères, pour ce que je mérite et pour ma forme physique. Je suis très fière d’être à mes neuvièmes championnats du monde et celui-ci est très spécial car ma petite fille est dans le stade pour tout regarder », écrivait-elle sur Instagram après être arrivée à Doha.

Lire aussi > Nike ne pénalisera plus ses athlètes féminines qui veulent devenir mères

Alors qu’elle a battu le record détenu par un coureur jamaïcain, Allyson Felix a félicité une autre : Shelly-Ann Fraser-Pryce, championne du monde du 100m pour la quatrième fois avec un chrono époustouflant de 10.71, qui est également une jeune maman. L’Américaine en a profité pour partager une photo d’elles deux et un message touchant sur la maternité et la sororité. « Notre voyage vers la maternité et notre retour est plus grand que nous, plus grand que le sport. Je pense qu’il s’agit de se surpasser, et c’est quelque chose que nous devrions tous faire », a-t-elle écrit avant d’ajouter : « J’ai vu le pouvoir du collectif. Le besoin de dire ta vérité. C’est une période charnière pour les femmes dans le sport. Nous pouvons créer un changement. Femmes, soutenons-nous les unes les autres. Encourageons. Ouvrons les portes les unes aux autres. Célébrons et élevons-vous. Nous pouvons toutes gagner. C’est la sororité. » 

CIM Internet