Paris Match Belgique

Pourquoi la Chine boycotte la nouvelle saison NBA

nba

Des manifestants à Hong Kong, soutenant Daryl Morey et protestant contre les propos de LeBron James. | © Anthony WALLACE / AFP

Sport

La crise entre la Chine et la NBA est loin d’être finie.

Il s’agit d’un événement inhabituel en Chine, qui compte de nombreux fans de basket. La télévision publique chinoise CCTV n’a pas diffusé mercredi (mardi soir aux États-Unis) les matches d’ouverture de la nouvelle saison de basket américaine, sur fond de tension entre la NBA et Pékin autour d’un tweet controversé sur Hong Kong. Le géant chinois de l’internet Tencent a cependant diffusé sur ses plateformes en ligne le duel très attendu entre les Clippers et les Lakers de Los Angeles et la rencontre Toronto-New Orleans.

Depuis bientôt trois semaines, une crise diplomatique perdure entre la Chine et la NBA née d’un tweet de Daryl Morey, le directeur général des Houston Rockets, en soutien aux manifestants de Hong Kong. « Lutter pour la liberté. Soutien à Hong Kong », avait-il écrit, avant de revenir sur ses propos : « J’ai simplement exprimé une pensée, basée sur une interprétation d’une situation compliquée. J’ai eu beaucoup d’occasions depuis ce tweet d’entendre d’autres points de vue. » Ce qui n’a pas éteint la polémique.

Lire aussi > LeBron James s’est enfin exprimé sur la NBA et la Chine (et Twitter est choqué)

Le patron de la Ligue Adam Silver a refusé de s’excuser et de sanctionner Morey, malgré les conséquences financières fâcheuses de cette controverse pour la Ligue. Des entreprises chinoises ont suspendu leur sponsoring ainsi que les négociations des droits de diffusion avec la NBA. Au début du mois, le groupe audiovisuel CCTV et Tencent avaient annulé la diffusion de deux matches d’exhibition en Chine entre les Nets et les Lakers.

Mardi, des partisans du mouvement prodémocratie hongkongais ont distribué des t-shirts « soutien à Hong Kong » aux abords du Staples Center de Los Angeles et de la Scotiabank Arena de Toronto, où se déroulaient les deux premiers matches de la nouvelle saison NBA.

Le soutien du Shaq

Avant le match à Los Angeles, le drapeau de Hong Kong a été brièvement vu en train d’être agité derrière le plateau de la chaîne TNT qui retransmettait la rencontre en direct avec notamment Shaquille O’Neal parmi ses consultants. Au cours de l’émission d’avant-match, l’ancienne star des Lakers a d’ailleurs exprimé son soutien à Daryl Morey. « En tant qu’Américains, nous faisons beaucoup d’affaires en Chine. Ils connaissent et comprennent nos valeurs et nous comprenons leurs valeurs. La liberté de parole est l’une de nos meilleures valeurs. Nous avons le droit de dire ce que nous voulons et de dénoncer les injustices. C’est ainsi que ça se passe. Si les gens ne le comprennent pas, c’est leur problème », a-t-il d’abord argué.

« Daryl Morey a eu raison. Chaque fois qu’on voit quelque chose qui ne va pas dans le monde, on devrait avoir le droit de dire que ce n’est pas bien. Et c’est ce qu’il a fait », a poursuivi le Shaq, tout en reconnaissant que « quand il s’agit de faire des affaires, il faut parfois marcher sur la pointe des pieds ». En s’exprimant de la sorte, il va à l’encontre d’une autre star du basket LeBron James.

Avec Belga

CIM Internet