Paris Match Belgique

Jiu-Jitsu : Qui est Amal Amjahid, la jeune Belge championne du monde qui collectionne les médailles ?

Amal Amjahid championne du monde

Amal Amjahid a déjà remporté une trentaine de médailles d'or. | © Houry Khalid

Sport

À 24 ans à peine, elle a décroché sa huitième médaille d’or en jiu-jitsu. Un phénomène mondial bien de chez nous. 

 

Que ce soit en moins de 55 kg, moins de 62 kg ou même moins de 70 kg, c’est bien simple, la jeune Amal Amjahid, âgée de 24 ans, transforme en or tout ce qu’elle touche, au plus grand malheur de ses adversaires. Née à Berchem-Saint-Agathe, elle s’entraîne et s’occupe de la relève à Molenbeek. Bref, une Bruxelloise pur jus. Ce week-end, elle a décroché un huitième titre mondial, en toute humilité. Et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Amal Amjahid championne du monde
Sa victoire n’a pas été facile. ©Houry Khalid

Une histoire de famille

Tout est centré sur la technique dans le jiu-jitsu brésilien, la force n’arrive qu’en second plan. « Il y a des gens qui font beaucoup de musculation mais moi je n’aime pas cela, ça empêche de se déplacer rapidement, tout est une question de technique », déclarait-elle la première fois que nous l’avons rencontrée. Et sa technique, elle y travaille tous les matins, tous les soirs et tous les samedis. « Le dimanche, c’est jour de repos ». Que ce soit à ses propres entraînements, ou lors des cours qu’elle donne aux plus jeunes à la Cens Academy, l’ASBL familiale qui vise à éduquer les jeunes par le sport, en compagnie de son père (et entraîneur) Houry Khalid. Car le jiu-jitsu, chez les Amjahid, c’est une histoire de famille. Même sa petite sœur, Mouazija, s’y est mise depuis toute petite. Tandis que sa mère et son frère s’investissent dans d’autres activités de l’ASBL, comme notamment le soutien scolaire, les sorties culturelles et les cours de sport.

Lire aussi > Journée du sport féminin : 5 sportives belges à l’honneur

Sa vie tourne autour du jiu-jitsu, et cela paye. Ce week-end, elle a remporté sa huitième médaille d’or à Abu Dhabi, dans le cadre du championnat du monde JJIF (Fédération Internationale de jiu-jitsu) dans la catégorie des moins de 57 kg. Elle affrontait sa coéquipière belge Fran Vanderstukken. « C’était une finale difficile à remporter car elle est ma coéquipière et une amie et il y avait beaucoup d’émotions », a déclaré la jeune sportive à l’issue de la compétition. « Dans l’ensemble, le championnat du Monde a été pour moi très stratégique, très exigeant physiquement et techniquement ».

Amal Amjahid championne du monde
Amal Amjahid est la deuxième en partant de la gauche. ©Houry Khalid

Sa succes story a débuté en 2015, lorsqu’elle remporte les championnats du monde JJIF. Depuis, elle a décroché cinq titres mondiaux dans les championnats de la Fédération, une double médaille d’or aux Jeux mondiaux en « toutes catégories » et en moins de 55 kg en 2017, ainsi qu’une autre médaille d’or au World Martial arts en Corée du Sud en septembre dernier. Cette année elle a de nouveau terminé première devant notre compatriote Fran Vanderstukken. En troisième position, on retrouve l’Israélienne Meshi Rosenfeld et la Polonaise Zofia Szawernowska. Prochaine étape pour la jeune Bruxelloise : les Jeux Mondiaux qui se dérouleront aux États-Unis en 2021.

Son palmarès des titres mondiaux

  • 2019/11 : World Championship JJIF – UAE, Championne du Monde en – 57 kg,
  • 2019/09 : World Martial Arts Masterships JJIF – Corée du sud, Championne du Monde en – 70 kg,
  • 2018/11 : World Championship JJIF – Suède, Championne du Monde en – 55 kg,
  • 2018/04 : World Professionnal Championship UAEJJF, Championne du Monde en – 55 kg
  • 2017/11 : World Championship JJIF – Colombie, Championne du Monde en – 70 kg,
  • 2017/07 : World Games JJIF – Pologne, Championne du Monde en « Toutes catégories »,
  • 2017/07 : World Games JJIF – Pologne, Championne du Monde en – 55 kg,
  • 2016/11 : World Championship JJIF – Pologne, Championne du Monde en – 55 kg,
  • 2015/11 : World Championship JJIF – Thailande, Championne du Monde en – 62 kg.
CIM Internet