Paris Match Belgique

Roland-Garros : Cette remarque sexiste de Djokovic se fait démonter par d’anciennes joueuses

novak djokovic sexisme chris evert roland garros

Dépité, et maladroit. | © Anthony Dibon / Icon Sport.

Sport

Terrassé par Nadal en finale, le Serbe s’est laissé aller à un petit commentaire qui a ulcéré plusieurs légendes du tennis.

C’est une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue. À la suite de sa défaite face à l’ogre Rafael Nadal – qui a empoché son 13ème Roland-Garros et son 20ème Grand Chelem, Novak Djokovic est revenu lors de son discours sur la rivalité qui oppose les deux joueurs.

Lire aussi > Novak Djokovic taquine un journaliste italien et déclenche le fou rire général

« J’ai affronté Rafa plus que n’importe quel autre joueur durant ma carrière professionnelle. Notre rivalité est la plus grande de l’histoire de la discipline. Il est sans aucun doute mon plus grand rival », a déclaré le Serbe juste après la claque reçue – il s’agissait du 56ème affrontement entre les deux hommes – sur le court Philippe Chatrier.

Une plus grande rivalité chez les femmes

Un commentaire qui a eu le don d’ulcérer Chris Evert – lauréate de 18 titres du Grand Chelem, qui a immédiatement rappelé sur les réseaux sociaux combien de fois elle avait affronté Martina Navratilova – 18 titres majeurs également – dans les années 1970 et 1980. 

« Oui, c’est vrai… dans le tennis masculin… Martina et moi, nous nous sommes affrontées 80 fois », a rappelé la championne américaine en accompagnant son post d’un emoji faisant un clin d’oeil.

Et à la légende du tennis d’ajouter par la suite : « Quand les hommes réfléchiront-ils avant de tweeter des grandes phrases effaçant encore les femmes ? »

Lire aussi > Positif au coronavirus, Novak Djokovic sous le feu des critiques après son tournoi dans les Balkans

Billie Jean King, autre légende du tennis américain connue pour sa lutte en faveur de l’égalité des sexes, s’est empressée de retweeter le post de Chris Evert en rappelant l’oubli du Serbe, qui en a décidément pris pour son grade.

CIM Internet