Paris Match Belgique

Red Flames et Belgian Cats, le sport féminin belge pète les flammes

La Belgique bat la Suisse 4-0 et file à l'Euro 2022 ! | © BELGA PHOTO DAVID CATRY

Sport

Nos deux équipes nationales ont réussi à se qualifier pour deux phases finales européennes avec le gratin. Un travail entamé il y a des années et dont on récolte toujours les fruits.

 

Ce  mardi 01 décembre, les Red Flames ont largement battu la Suisse (4-0) et se sont qualifiées pour l’Euro 2022. Une belle récompense après une campagne de qualification impeccable. L’équipe nationale belge féminine a ainsi validé son ticket pour le rendez-vous continental prévu en Angleterre. La Belgique termine première du groupe H avec 21 points. Il s’agira du deuxième Euro de rang pour la Belgique après l’édition 2017. Les Red Flames avaient été éliminées à l’issue de la phase de groupes du tournoi organisé aux Pays-Bas.

Un dernier match pour acter la qualification des Flames qui s’apparente à un match référfence si l’on en croit le coach fédéral Ives Serneels, ancien joueur professionnel. « La Suisse est une équipe qui a déjà joué de grands tournois. Voir que notre équipe est capable de jouer à ce niveau contre un tel adversaire doit nous donner confiance. C’est bien de voir que nous pouvons jouer avec beaucoup de maturité, garder notre calme et prendre confiance au fil d’un match. »

Janice Cayman ©BELGA PHOTO DAVID CATRY

Serneels, en conférence de presse, mettait aussi en avant d’autres points de satisfaction ! « Remporter un groupe qualificatif pour un championnat d’Europe n’est jamais arrivé », a-t-il insisté. « Notre campagne a été fantastique. Nous terminons à la première place du groupe avec 21 points et une différence de buts de +32. C’est énorme, historique. Je suis vraiment très heureux. Nous avons signé une prestation collective de très haut niveau. C’est compliqué de mettre vraiment une joueuse en avant, nous avons un très bon mélange entre jeunesse et expérience afin d’encore franchir une étape. »

Un trident offensif qui a fait mal

Les trois buteuses du soir, Tine De Caigny (2 fois), Tessa Wullaert et Janice Cayman, ont loué l’efficacité de l’équipe nationale. « La Suisse a bien débuté mais on a peu à peu trouvé notre rythme et nous avons été super efficaces », a lancé Janice Cayman, auteur du 4e but d’un bel effort en solitaire. « Nous avons joué de manière très professionnelle et c’était le scénario rêvé pour nous. Je pense que c’est prometteur pour l’Euro »  a ajouté la joueuse de l’Olympique Lyonnais. « Je suis vraiment très motivée par l’Euro. Notre parcours pourrait quelque peu dépendre du tirage des groupes. Mais nous avons le temps d’encore nous améliorer », a ponctué Tine De Caigny.

LIre aussi >Le foot féminin en Belgique : droites au but

Une équipe nationale de basketteuses au top

©BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Rappelons qu’à la mi-novembre, ce sont les Belgian Cats qui réalisaient une nouvelle superbe performance en se qualifiant pour l’Euro 2021. La Belgique avait pris la mesure de l’Ukraine 65-87 pour décrocher une quatrième victoire en autant de rencontres dans ces qualifications. Les Cats bénéficient donc d’une qualification pour l’Euro 2021 qui serait la troisième d’affilée pour elles, médaillées de bronze lors de l’édition 2017, après dix ans d’absence, et 5es lors de l’édition 2019 en Serbie. L’Euro 2021 de basket féminin est organisé en France et en Espagne du 17 au 27 juin 2021. Valence accueillera la phase finale. Les six premiers de ce championnat d’Europe (à 16) seront qualifiés pour un tournoi de qualifications pour la Coupe du monde 2022 (avec 12 pays) en Australie.

Julie Allemand, la meneuse liégeoise des Belgian Cats, était « fière » de son équipe. « On a montré que l’on était une belle équipe bien soudée et collective, et pas seulement des individualités », a commenté la meneuse des Belgian Cats. « C’est un sentiment de fierté qui prédomine. Fières de s’être qualifiées déjà pour le championnat d’Europe et fières de rester invaincues, en l’absence, de deux joueuses du cinq de base « .

N’oublions pas de rappeler qu’en février dernier, les Belgian Cats avaient aussi décroché leur ticket pour les JO au Japon ! Et, fin octobre, nous apprenions que les fédérations belge, allemande et néerlandaise de football unissaient leurs forces pour tenter d’organiser la Coupe du monde de football féminin en 2027, le plus grand événement sportif féminin.

©BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
CIM Internet