Paris Match Belgique

Les espoirs déchus de David Goffin, blessé à Roland-Garros

David Goffin est contraint d'abandonner au troisième tour de Roland-Garros. | © BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Sport

La Belgique misait sur son numéro 1 pour aller loin à Roland-Garros. Ce vendredi, David Goffin est malheureusement contraint d’abandonner, suite à une blessure lors de son match contre Zeballos.

Tous les espoirs étaient sur lui. David Goffin se qualifiait sans trop de difficultés pour le troisième tour de Roland-Garros mercredi 31 mai. Deux jours plus tard, les espoirs sont réduits à néant : l’un des meilleurs belges chute lourdement, après s’être pris les pieds dans le tapis, et se blesse à la cheville, alors qu’il menait 5-4 au premier set contre l’Argentin Horacio Zeballos. Un événement terrible pour le tennisman de 26 ans.

Lire aussi : David Goffin : 6 photos pour 6 points forts de sa carrière

Il avait pourtant bien commencé son tournoi. Une victoire facile en deuxième tour contre l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky l’avait mené aux portes des huitièmes de finale. Certains prédisaient le même exploit que l’année passée, le quart de finale, voire une meilleure performance.

Depuis quelques années, la Belgique a confiance en son poulain mais David Goffin a lui aussi gagné en confiance après de ses multiples victoires exceptionnelles. En avril dernier, le joueur proche du top 10 mondial a effectué la plus belle de sa carrière : contre Djokovic en quarts de finale du Masters 1000 de Monte Carlo. Un match intense au cours duquel les deux joueurs avaient donné le meilleur de leur tennis. Ses deux derniers matchs contre le légendaire Rafael Nadal étaient également d’un très haut niveau, confirmant que Goffin était le jeune joueur sur lequel il fallait miser.

Un Wimbledon compromis

Roland-Garros aurait pu être compromis dès le départ. En effet, lors de l’ATP Masters 1000 de Rome, le joueur a souffert des adducteurs « mais les examens médicaux n’ont rien révélé d’alarmant« , précisait-il. « Après le premier entraînement demain (mardi 23 mai), j’en saurai plus, mais j’ai pleinement confiance ». Une petite alerte physique arrivée assez tôt sans conséquences pour le tournoi de Paris.

Sa terrible chute de ce vendredi pourrait quant à elle compromettre sa saison sur gazon avec le tournoi de Wimbledon, qui arrive dans un mois, vu la sortie douloureuse de David Goffin, boitant et soutenu par deux autres hommes. Mais la nature exacte de sa blessure et la gravité de celle-ci ne sont pas encore connues.

La Belgique peut encore compter sur une représentante féminine pour faire du bruit à Roland-Garros : Elise Mertens est encore dans la course et joue ce vendredi contre Venus William pour une place en huitième de finale. « Je sais qu’elle frappe très fort et qu’elle a un bon service. Je vais devoir être agressive et jouer mon jeu. Je n’ai en tout cas pas peur de Venus, certainement pas. Qu’elle soit une star ou pas, ne peut pas entrer en ligne de compte ».

CIM Internet