Paris Match Belgique

5 documentaires sur le foot à voir absolument avant l’Euro 2021

documentaires football euro 2021

L'affiche de "Diego Maradona" réalisé par Asif Kapadia. | © Film4 / Lorton Entertainment.

Sport

À tout juste une semaine du coup d’envoi de l’Euro 2021, Paris Match Belgique vous conseille ces cinq pépites sur le ballon rond, histoire de se mettre comme il faut dans l’ambiance.

 

Diego Maradona (2019)

Un bijou de documentaire sur l’icône la plus célèbre du football. Asif Kapadia, le maître du docu biopic (Amy, Senna), s’attaque au grand Diego Armando Maradona dans ce long-métrage sublime. Il revient plus précisément sur l’arrivée du Pibe de Oro à Naples (1984-1992), depuis la gloire jusqu’à la descente aux enfers. Kapadia arrive à nous toucher en plein coeur, narrant comment le footballeur de génie a été poussé dans sa chute par les médias et ceux sans scrupules. Un portrait dantesque et sûrement l’un des meilleurs documentaires sportifs jamais réalisés.

Lire aussi > Pour se mettre dans l’ambiance, revivez l’épopée russe des Diables dans un doc exceptionnel

Les yeux dans les Bleus (1998)

Un document exceptionnel au plus près de l’Equipe de France, depuis les doutes jusqu’au sacre mondial à domicile. Le réalisateur Stéphane Meunier a suivi Zidane et sa bande durant toute la Coupe du Monde 1998 pour Canal+, et en a ressorti une fable sur la victoire dans le sport. Images exclusives des joueurs à Clairefontaine, dans les vestiaires pendant les matchs – on a droit à quelques scènes d’anthologie, lors des entraînements. Ou comment l’entraîneur Aimé Jacquet a réussi l’impossible avec une équipe qui était loin d’être favorite avant le tournoi. Avec en bouquet final le mythique 3-0 face au Brésil au Stade de France.

L’épopée russe… Je l’ai dit bordel! (2019)

À travers des interviews exclusives des joueurs après la Coupe du Monde en Russie, le journaliste de la RTBF Vincent Langendries revient sur la folle épopée des Diables rouges en 2018. Des matchs de poule jusqu’à la demi-finale malheureuse face à la France, du cultissime « Je l’ai dit bordel! » lâché par Philippe Albert à la médaille de troisième du tournoi, l’occasion de revenir sur la folie qui s’est emparée du royaume cet été là. Frissons garantis.

Sunderland : Envers et contre tous (2018)

On ne pouvait pas passer à côté de la série Netflix qui suit le club anglais de Sunderland, véritable pépite de storytelling qui cartonne sur la plateforme. Elle en est déjà à sa troisième saison et ce voyage au bout de la défaite touche les amateurs de foot pile là où il faut. Filmée comme une fiction, cette série documentaire de Richard Cooke n’a pas été ce qu’elle devait être initialement. Alors que l’équipe de tournage pensait filmer une remontée spectaculaire d’un club relégué, elle se retrouve face à une dégringolade que personne n’attendait. Hallucinant.

Lire aussi > Euro 2020 : Tout ce qu’il faut déjà savoir pour suivre le parcours des Diables Rouges

Pelé (2021)

Dernier docu en date, Pelé est une autre signature Netflix et s’attarde sur la période qui a fait sa légende. Les 12 années les plus folles de sa vie, de sa première victoire à la Coupe du Monde 1958 à seulement 17 ans jusqu’à son troisième sacre mondial en 1970. Réalisé par David Tryhorn et Ben Nicholas, le film est truffé d’images d’archives jamais vues sur le roi Pelé. La légende y témoigne même, bien qu’affaiblie par ses problèmes de santé. On y voit surtout beaucoup de critiques sur l’icône, notamment sa servilité face son rapport à la dictature brésilienne d’alors. Un portrait sans concessions.

CIM Internet