Paris Match Belgique

Euro 2021 : Pourquoi le maillot très politique porté par l’Ukraine provoque la colère de Moscou

maillot ukraine euro 2021

Un maillot qui fait polémique. | © Ukrainian Association of Football.

Sport

Présentée ce dimanche, la vareuse que portera l’équipe ukrainienne à l’Euro comprend une carte incluant la Crimée, annexée par la Russie en 2014, ainsi que des slogans nationalistes. Il n’en fallait pas plus pour déclencher la première crise géopolitique de la compétition sportive.

Voilà, on tient la première grosse polémique de l’Euro 2021, moins de cinq jours avant son match d’ouverture. La fédération ukrainienne de football a provoqué la colère de Moscou dimanche au moment de dévoiler les tenues de l’Euro 2020, sur lesquelles figurent la Crimée annexée par la Russie et des slogans nationalistes.

Lire aussi > Pourquoi les Diables n’ont pas toujours été rouges

Sur Facebook, Andrey Pavelko, le président de la fédération, a annoncé que les joueurs ukrainiens porteraient des « tenues spéciales » et a posté des photos des maillots aux couleurs bleu et jaune du drapeau ukrainien. Les tenues arborent la forme de l’Ukraine en y incluant la Crimée, annexée par la Russie en 2014, et les régions de Donetsk et Lougansk, contrôlées par des séparatistes pro-russes.

Des slogans associés aux nazis

Y figurent également les slogans « Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux Héros ! », faisant référence à un chant patriotique devenu cri de ralliement pour les manifestants qui avaient évincé un dirigeant soutenu par le Kremlin, Viktor Ianoukovitch, lors d’un soulèvement populaire en 2014. Cette révolte avait été jugée illégale par Moscou et déclenché une crise entre la Russie et l’Ukraine, ex-république soviétique devenue indépendante en 1991.

L’appel « Gloire à l’Ukraine » et la réponse « Gloire aux héros » sont associés à la lutte pour l’indépendance de l’Ukraine, vieille de plusieurs décennies. Ces slogans ont suscité les critiques de la part de Moscou en raison de leur association avec des groupes nationalistes de la seconde guerre mondiale qui ont à la fois combattu et coopéré avec les nazis.

Lire aussi > 5 documentaires sur le foot à voir absolument avant l’Euro 2021

« Pendant la guerre, ce cri de guerre nazi a été utilisé par les unités armées ukrainiennes nationalistes régulières et irrégulières », a assuré dimanche Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, sur l’application Telegram. Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, n’a pas souhaité faire de commentaire auprès de l’agence de presse nationale TASS.

Avec AFP

CIM Internet