Paris Match Belgique

Euro 2020 : Face à la flambée du variant Delta, l’Allemagne urge l’UEFA de réduire les jauges dans les stades

euro 2020 public variant delta

Les supporters des Pays-Bas lors de la défaite de leur équipe face à la République Tchèque, ce dimanche à Budapest. | © Robert Michael / dpa.

Sport

Le ministre allemand de l’Intérieur a exhorté le gouvernement britannique et l’UEFA à réduire le nombre de supporters admis dans le stade de Wembley pour les derniers matches de l’Euro alors que sévit le très contagieux variant Delta.

« Je trouve cela irresponsable que des dizaines de milliers de gens se rassemblent sur des espaces étroits dans des pays classés à risque à cause du très contagieux variant Delta », comme cela est le cas actuellement de la Grande-Bretagne, a déclaré le Bavarois Horst Seehofer, également ministre des Sports, dans un entretien au quotidien régional Augsburger Allgemeine paru mardi.

Lire aussi > Angleterre-Allemagne, un choc de prestige et une pression dantesque sur les équipes

La déclaration intervient quelques heures avant le choc Allemagne-Angleterre en huitième de finale à Wembley, qui doit se jouer devant quelque 45 000 supporters, soit environ 50% de la capacité du stade.

La règle des 20% devrait servir de « critère »

Cette dernière doit grimper jusqu’à 75% pour les demi-finales et la finale, soit environ 60 000 supporters. En Allemagne, où l’Allianz Arena de Munich accueille aussi des matches de l’Euro, la capacité a été fixée à 20%, soit environ 14.000 spectateurs. Pour M. Seehofer, la règle des 20% devrait servir de « critère » pour toutes les autres rencontres.

La Grande-Bretagne connaît une résurgence des cas d’infections au coronavirus en raison du variant Delta, détecté pour la première fois en Inde. L’Allemagne a classé le pays en zone à risque affectée par les variants, réduisant à la portion congrue la possibilité de voyages entre les deux pays.

Les Allemands ou résidents en Allemagne qui reviennent de Grande-Bretagne doivent observer une quarantaine de 14 jours, y compris les personnes vaccinées et immunisées. La chancelière Angela Merkel a plus d’une fois exprimé son inquiétude face aux risques posés par l’Euro pour la propagation du Delta et déploré l’absence de coordination au niveau européen sur les restrictions à imposer aux voyageurs venant de pays à risques.

Lire aussi > Les chiffres de la victoire létale des Diables Rouges contre le Portugal

En Allemagne, le variant Delta est responsable d’environ la moitié des nouvelles infections au Covid-19, selon des propos rapportés par les médias du président de l’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), Lothar Wieler. Les cas de nouvelles infections ont néanmoins fortement diminué ces dernières semaines. Mardi, le RKI a fait état de 404 cas en 24 heures, alors que 54% des Allemands adultes ont reçu au moins une dose de vaccin dans le pays et 36% sont complètement immunisés.

Avec Belga

CIM Internet