Paris Match Belgique

Victoire belge de Wout Van Aert au Tour de France, après un magnifique solo dans le Mont Ventoux

Victoire belge de Wout Van Aert au Tour de France, après un magnifique solo dans le Mont Ventoux

Wout Van Aert dans la mythique étape du Mont Ventoux. | © BELGA PHOTO / PETE GODING

Sport

Une victoire qui restera dans les mémoires !

 

Wout Van Aert (Jumbio-Visma) s’est imposé mercredi dans le onzième étape du Tour de France 2021 disputée sur 198,9km entre Sorgues et Malaucène, qui passait par deux fois par le Mont Ventoux. Le champion de Belgique a remporté une des étapes les plus difficiles de cette 108e édition après un magnifique solo dans la deuxième ascension du Mont Ventoux.

Wout van Aert, 26 ans, décroche sa 4e victoire dans le Tour de France et ajoute un 23e succès à son palmarès, le 6e cette saison. « Je n’ai pas les mots. C’est peut-être un peu stupide à dire. C’est l’une des ascensions les plus emblématiques du monde. C’est peut-être ma meilleure victoire, oui. Nous avons eu tellement de malchance avec l’équipe », ont été les premiers mots du champion de Belgique à l’arrivée.

Victoire belge de Wout Van Aert au Tour de France, après un magnifique solo dans le Mont Ventoux
© BELGA PHOTO / DAVID STOCKMAN

Une course seul en tête

Après un début de journée agitée, Wout van Aert a pris la bonne échappée au 57ème kilomètres de course. Le groupe de tête parvient à s’entendre pour passer la première ascension du Mont Ventoux en tête. Tout se décante dans la deuxième montée du Mont Ventoux. Le Français Kennys Elissonde attaque d’emblée et fait exploser l’échappée. Seuls Wout Van Aert, le champion du monde Julian Alaphilippe et le Néerlandais Bauke Molema parviennent à le suivre.

Victoire belge de Wout Van Aert au Tour de France, après un magnifique solo dans le Mont Ventoux
Wout Van Aert, seul au Mont Ventoux. © BELGA PHOTO / DAVID STOCKMAN

Très rapidement, le coureur natif d’Herentals parait le plus en forme et s’isole en tête à 11 kilomètres du sommet. Malgré la chaleur, Wout van Aert contrôle son effort et bascule en tête de la mythique montagne. Connu pour ses qualités de rouleur, le champion de Belgique ne voit personne revenir sur lui et s’offre sa cinquième victoire sur la Grande Boucle.

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), 4e de l’étape, conserve le maillot jaune de leader au classement général, après avoir été attaqué par le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma).

CIM Internet