Paris Match Belgique

NBA : Qui sont les équipes les plus titrées de tous les temps ?

Giannis Antetokounmpo, des Bucks, en pleine action. Il a porté son équipe lors de la finale NBA 2021. | © RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Sport

Dans la nuit de mardi à mercredi, les Milwaukee Bucks se sont imposés face aux Phoenix Suns (105-98). Le club se dote donc d’un deuxième titre NBA. Découvrons qui sont les équipes les plus titrées de tous les temps.

 

Ils l’ont fait ! S’imposant face aux Phoenix Suns en finale de la NBA, les Milwaukee Bucks remportent leur deuxième titre. Après 50 ans sans aller jusqu’au bout, cette nouvelle ravit leurs fans.

Les plus titrés

Le classement des équipes les plus titrées n’est pas vraiment une grande surprise. Les Celtics de Boston et les Lakers de Los Angeles survolent toutes les autres équipes, avec 17 sacres. Les Celtics ont remporté leur dernier titre en 2008, et les Lakers en 2020. La question à l’avenir sera de savoir qui prendra la première place de ce classement.

Les Raptors de Toronto lors de leur dernier sacre, en 2019. © Frank Gunn/CP/ABACAPRESS.COM

En troisième position, nous rencontrons à nouveau deux clubs à égalité : les Chicago Bulls et les Warriors de Golden State. Les deux clubs ont remporté chacun 6 finales NBA. Les Bulls n’ont plus réussit cet exploit depuis 1998, et c’était en 2018 pour les Warriors.

Lire aussi > Stromae prépare son come-back

Enfin, en cinquième position, les Spurs de San Antonio ont remporté leur dernière finale NBA en 2014, pour arriver à un total de 5 sacres. Avec leur victoire cette nuit, les Milwaukee Bucks se positionnent à la neuvième place de ce classement, avec 2 victoires.

Les dix derniers champions

L’honneur d’ajouter une ligne à leur palmarès NBA revient donc aux Milwaukee Bucks cette année, comme nous avons déjà pu le mentionner. En 2020, c’était les Lakers de Los Angeles qui soulevaient le trophée. Viennent ensuite les Raptors de Toronto (2019), les Warriors de Golden States à deux reprises (2017-2018), les Cavaliers de Cleveland (2016), à nouveau les Warriors de Golden States (2015), les Spurs de San Antonio (2014) et enfin, à deux reprises (2012-2013), les Heat de Miami.

Mots-clés:
États-Unis basket NBA
CIM Internet