Paris Match Belgique

Pink vient en aide aux joueuses de handball sanctionnées pour avoir refusé de porter le bikini

beach volley pink

Les joueuses ont reçu du soutien de toutes parts. | © Belga/D.R.

Sport

Un changement de mentalité serait-il en marche ?

 

La semaine dernière, l’équipe norvégienne de beach handball avait décidé de ne pas jouer en bikini mais de revêtir un short à la place. Lors du championnat d’Europe à Varna en Bulgarie, les joueuses ont refusé la tenue deux pièces imposées par la Fédération internationale de handball. Elles avaient clamé qu’un changement d’attitude dans le milieu « conservateur » du sport était nécessaire. De fait, ce n’est pas la première fois que le sexisme est pointé du doigt, de nombreuses joueuses jugent dégradant de devoir revêtir des tenues qui dévoilent largement leur corps lorsque les hommes peuvent eux porter des tenues plus « confortables ».

Polémique

Si l’équipe norvégienne avait averti en amont la Fédération européenne, elle s’est néanmoins vu imposée une amende de 1 500 euros, soit 150 euros par joueuse. Cet incident, en pleine période des Jeux Olympiques, a fait polémique. Ainsi, la chanteuse Pink a décidé de venir en aide aux joueuse norvégiennes et s’est exprimée sur les réseaux sociaux.

Lire aussi > Pink dépense 13,7 millions de dollars pour cette demeure à Malibu

« Je suis TRÈS fière de l’équipe féminine norvégienne de handball de plage POUR SA PROTESTATION CONTRE LES RÈGLES TRÈS SEXISTES CONCERNANT LEUR « tenue  », écrit d’abord Pink. La fédération européenne de handball DEVRAIT RECEVOIR UNE AMENDE POUR SEXISME. Bien à vous Mesdames. Je serai ravi de payer les amendes pour vous. Continuez comme ça » , a-t-elle écrit. La chanteuse a ainsi proposé de payer elle-même l’amende en signe de soutien.

Les joueuses ont également reçu du soutien de toutes parts, que cela soit sur les réseaux sociaux mais aussi auprès des institutions sportives. Le président de la Fédération de handball, Kare Geir Lio, a lui aussi assuré que l’organisme pourrait prendre en charge les frais. Enfin, les présidents des Fédérations norvégiennes de handball ont largement condamné cette amende, la qualifiant de « ridicule ».

Cet incident pourrait-il être le début d’un changement de mentalité et ouvrir la voie vers la mise en place de nouvelles tenues pour la gente féminine sportive ?

CIM Internet