Paris Match Belgique

JO: Fin du rêve pour les Belgian Cats, battues de justesse par le Japon en quarts de finale

Belogian cats, jeux olympiques

Fin du rêve olympique pour les basketteuses belges. | © Belga Image

Sport

Les Belgian Cats ont été éliminées en quarts de finale du tournoi de basket féminin des Jeux Olympiques de Tokyo mercredi à la Super Arena de Saitama battues sur le fil 86 à 85 (mi-temps: 41-42) par le Japon.

Le ‘big three’ a pourtant été rendez-vous avec Emma Meesseman (25 pts, 11 rebonds, 6 assists), Julie Allemand (11 pts, 8 assists) et Kim Mestdagh (24 pts, 7 rebonds), mais sur un panier à trois points d’Hayashi à 15 secondes de la fin, le Japon s’est qualifié pour les demi-finales. Le premier quart voyait un chassé-croisé entre les deux formations où l’écart ne dépassera pas trois unités pour les Belgian Cats (10-13) et quatre pour les Japonaises (17-13) au moment des premières rotations toujours très délicates côté belge.

Lire aussi > JO 2020 / Basket : Pourquoi les Belgian Cats peuvent croire à l’exploit contre le Japon

Le premier quart temps était sifflé à 19-16 pour le Japon. Les Japonaises resserraient leur défense creusant un premier écart à 30-18 à la 13e sur deux paniers à trois points de suite de Miazawa. Philip Mestdagh au temps mort devait réagir. Message reçu par Kim Mestdagh, Emma Meesseman et Julie Allemand aux assists et à trois points pour revenir à 30-28 au quart d’heure. La réussite à distance côté belge avec Delaere et Kim Mestdagh permettait aux Belges de prendre l’avantage 35-37 (18e). Kim Mestdagh retrouvait son potentiel offensif pour inscrire 15 points (dont un 4/6 à trois points) avant la pause. C’était 37-40 à 90 secondes de la mi-temps sifflée à 41-42 pour les Belges avec notamment 7 à 20 partiel.

©Belga image

Au coude-à-coude

La grosse défense belge à la reprise et la main chaude de Kim Mestdagh permettaient aux Belgian Cats de faire la course en tête (43-51). L’écart grimpait même à 13 unités avec un trio Kim Mestdagh-Meesseman-Allemand dans tous les bons coups (45-58). Toujours en délicatesse avec ses rotations, la Belgique voyait le Japon revenir à 55-60 (27e). Heureusement, Meesseman alignait les paniers et la Belgique passait devant à la demi-heure (61-68).

L’adresse à trois points des Japonaises restait le principal danger pour les Belgian Cats. Mika Takada égalisait sur une nouvelle bombe, la 10e du match (72-72) avec 6 minutes à jouer. Les deux équipes rivalisaient dans cet exercice (75-75) à 4:30 de la fin. Kim Mestdagh poursuivait sa moisson (75-78) et le money-time s’annonçait tendu. Une faute volontaire de Vanloo remettait le Japon à égalité (81-81) à deux minutes du terme. Raman et Takada se donnaient la réplique (83-83) à 39 secondes du terme. Hayashi, à trois points, donnait un point d’avance au Japon à 15 secondes du terme après deux lancers de Julie Allemand (86-85). La dernière possession belge voyait un tir manqué de Kim Mestagh et la fin du rêve pour les Belgian Cats.

Lire aussi > Voici le prix surprenant d’une médaille d’or aux Jeux Olympiques

Le Japon, qui avait aligné 14 paniers sur 33 (pour 11/23 à la Belgique) jouera en demi-finale vendredi (13h00, heure belge) contre le vainqueur du choc entre l’Espagne et la France. L’autre demi-finale vendredi (6h40 heure belge) mettra en scène les États-Unis à la Serbie. Les Américaines ont dominé l’Australie pour ajouter une 53e victoire de suite à leur série aux Jeux Olympiques sur la route d’une 7e médaille d’or d’affilée. Les Serbes, championnes d’Europe et médaillée de bronze à Rio en 2016, ont terminé par un 12-0 leur quart de finale face à la Chine l’emportant 77 à 70.

Par Belga

CIM Internet