Paris Match Belgique

Sports d’hiver: mais où vont skier les belges ?

Une étude met en lumière le fait que nous sommes friands des grands domaines skiables comme les 3 Vallées, Paradiski ou les Portes du Soleil. | © Daniel Karmann/dpa

Sport

Les vacances des sports d’hiver sont attendues chaque année avec impatience par plus de 730 000 belges. Ces férus de montagne, de glisse et de grand air ont pléthore de stations parmi lesquelles choisir.

 

Si 7% de la population belge est active sur le marché des sports d’hiver, c’est la région d’Anvers qui représente à elle seule 17% de la population. La France reste la destination préférée devant l’Autriche (24%), la Suisse (10%) et l’Italie (6%)*.. Petit tour d’horizon…

La France

La destination préférée des belges (plus de 40%) est Savoie Mont Blanc. Son vaste territoire dispose de 112 stations dont 3 figurent dans le top mondial (La Plagne, Les Arcs, Val Thorens-Orelle). Etant facilement accessible en voiture, elle l’est aussi en train grâce à plus de vingt gares TGV et ses liaisons directes en Thalys. Il s’avère que nous sommes friands des grands domaines skiables comme les 3 Vallées, Paradiski ou les Portes du Soleil.

Pour des séjours financièrement plus accessibles c’est La Vallée de la Maurienne qui a du succès avec ses belles destinations comme les Sybelles. La Haute Savoie, quant à elle, rencontre un succès grandissant avec un attrait de plus en plus fort pour les stations villages comme La Clusaz, Le Grand Bornand ou celles du Val d’Arly ou de la vallée du Giffre.

L’Isère, en deuxième place, jouit d’une excellente situation géographique au cœur des Alpes. On y trouve des stations très appréciées comme l’Alpe d’Huez, les 2 Alpes ou des petites perles comme Oz en Oisans ou Vaujany. L’accès est également très facile depuis Grenoble en train. Viennent ensuite Les Hautes Alpes avec 31 stations dont Serre-Chevalier, Montgenèvre ou encore la station familiale d’Orcières Merlette. Des hauts sommets des Ecrins au lac de Serre Ponçon les paysages sont très variés et les activités multiples.

En troisième position viennent les Pyrénées, massif des contrastes entre la France et l’Espagne. Moins facilement accessible en voiture elles proposent néanmoins 38 stations dont Paiu-Engaly ou Saint-Lary Soulan. S’y rendre via l’aéroport de Toulouse est aussi une possibilité. A l’est de la France se trouve Le Jura avec au sud le massif du Jura, un massif de moyenne montagne avec de nombreux villages authentiques.

Les amateurs de ski nordique y trouveront quelques-uns des plus beaux domaines de France. Pour le ski alpin, direction Les Rousses, Mont Jura ou Métabief plus au nord. La dernière destination est la plus proche de Belgique, Les Vosges, accessibles en seulement 4h de voiture. C’est une destination familiale, peu onéreuse, qui perpétue les traditions. Géradmer, La Bresse, Saint-Maurice-Sur-Moselle, autant de lieux charmants et accueillants.

 

© EPA/PATRICK SEEGER

Le Valais Suisse

Au sud ouest de la Suisse se trouve une bande étroite de 150km formée par la vallée du Rhône et le Lac Léman. L’enneigement y est abondant et le climat idyllique. On parle de 600km de pistes balisées attirant tous les genres de skieurs, du plus relax à celui à la recherche d’adrénaline et d’environ 70 stations. La plus réputée auprès des Belges est Verbier. De nombreux belges y ont investi depuis plusieurs générations et participé au développement de cette station devenue la Mecque du freeride. La famille Royale l’adore !

De part et d’autre des petites stations villages plus discrètes comme la Ttzoumaz, le Châble, Bruson ou encore Vollèges bénéficient de son aura. Qui dit Valais Suisse pense aussi à Crans-Montana jouissant de 1.500 à 3.000m d’altitude d’un panorama grandiose et d‘un ensoleillement optimal. On y trouve un snowpark incroyable et un halfpipe unique. Pour profiter des vues sur les sommets du Mont Cervin et du Mont Blanc, 20 restaurants d’altitude vous invitent à la contemplation.

Autres stations aimées par les belges, Zinal, Haute-Nendaz ou encore le Val d’Anniviers sont ceinturés par des montagnes parmi les plus hautes des Alpes.

L’Italie

Jusqu’aux sommets, l’Italie répand sa dolce vita et sa gastronomie hors pair. Plus de 240 stations de ski sont implantées dans le Piémont, les Pyrénées ou les Abruzzes. L’affluence est généralement moindre sur les pistes qu’en France et les forfaits moins chers. Le massif des Dolomites est le plus connu du Piémont.

Val Gardena, Cortina d’Ampezzo et bien d’autres stations au nom chantant sont très accueillantes. La lombardie avec ses 110 sommets de plus de 3.000m d’altitude et ses 70 stations de ski renommées est un paradis pour le skieur alpin. Parmi les plus vastes domaines italiens il y a le Dolomiti Superski. Le légendaire Sellaronda est un itinéraire qui relie quatre domaines skiables avec 500km de pistes. Une destination reconnue pour son atmosphère familiale.

 

©EPA/KARL-JOSEF HILDENBRAND

L’Autriche

On ne compte pas moins de 254 stations de ski en Autriche grâce à sa situation au cœur de la chaine des Alpes. Son plus haut sommet, le Grossglockner, culmine à 3.798m. Les stations autrichiennes ne cessent pas de s’améliorer et d’investir dans des équipements toujours plus rapides et plus confortables. C’est dans la partie occidentale du pays, plus particulièrement le Tyrol, que l’on trouve la plus forte densité de stations. Les Flamands apprécient tout particulièrement cette destination qu’ils associent le plus au ski et aux sports d’hiver.

*Etude de LHM Conseil en 2019

Retrouvez notre supplément spécial Ski dans votre Paris Match Belgique de cette semaine !

©DR

Mots-clés:
ski Alpes sports d'hiver
CIM Internet