Paris Match Belgique

Voici les 5 événements sportifs de 2022 où les Belges pourraient briller !

On sera attentif, entre autres, au foot féminin, au cyclisme et en athlétisme pour voir ce que les Belges feront en 2022. | © Belga

Sport

La nouvelle année qui se profile s’achevera en novembre 2022 par un Mondial au Qatar auquel les Diables rouges participeront. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir une chance de briller au plus haut niveau l’an prochain. On fait le point !

 

Par Laurent Depré

2021 s’achève avec son lot de satisfactions, de fiertés et de déceptions en matière de sport professionnel. Comme chaque fois, de nombreux et nombreuses sportifs et sportives ont ramené des titres à la Belgique et se sont surpassés.

2022 ne vas pas déroger à cette tradition et à la qualité du vivier belge. Pour ce faire, nous avons demandé de l’aide à nos collègues de La Dernière Heure – Les Sports. Pour nous, ils ont pointé une série de rendez-vous qui pourraient voir le drapeau noir-jaune-rouge flotter haut. Ceci est une sélection et nous ne doutons pas que dans d’autres disciplines, la Belgique pourra aussi briller.

Les Red Flames à l’Euro 2022

Reprenons dans l’ordre. Fin 2021, l’équipe nationale de foot féminin battait 4-0 la Pologne. Il s’agissait de la 6e journée du groupe F des qualifications pour la… Coupe du monde féminine 2023. Actuellement deuxième de leur groupe, elles conservent toutes leurs chances de se qualifier pour cet évenement. Ce sera, on l’espère, pour le mois de septembre prochain avec un important Belgique-Norvège le deux du même mois.

Avant cela, elles auront à coeur de briller à l’Euro qui se déroulera en Angleterre du 6 au 31 juillet 2022. Tine De Caigny, Tessa Wullaert, Janice Cayman et cie y affronteront l’Islande, la France et l’Italie. Le groupe est certes relevé mais les Red Flames n’ont rien à perdre et pourraient créer la surprise. On espère que les supporters seront derrière elles dans les stades et devant leur écran de télévision. Nous les suivrons en tout cas !

La « der des der » pour les Diables Rouges ?

©BELGA PHOTO DIRK WAEM

Sera-ce l’ultime rendez-vous, allez on le dit, de notre génération dorée mais non titrée ? Pour quelques Diables, il s’agira plus que probablement du chant du cygne. Où devons-nous placer nos espoirs sur la grille du réalisme ? Cruel dilemme… On souhaiterait tellement les voir aller au bout de cette aventure menée ensemble depuis dix ans maintenant (et autant de qualifications pour cinq grands tournois). Force est de constater cependant qu’après la « remontada » française en demi-finale de la Ligue des Nations l’impression est plutôt la suivante : il manquera toujours un petit quelque chose à cette équipe nationale pour décorcher la Graal.

D’un autre côté, nous sommes convaincus que les hommes de Roberto Martinez feront tout pour ne pas manquer ce rendez-vous et leur éventuelle sortie de scène. Tous entendent y aller avec de l’ambition. Ce qui nous ramène à cette phrase récente de Yannick Carrasco en forme de vérité « Et vous ? Croyez-vous encore en nous ? »… Il s’adressait à la presse et aux supporters.

Sans perdre de vue que ce tournoi prendra place dans onze mois et que beaucoup de choses peuvent encore se produire d’ici-là… Tout comme il faut se faire à l’idée de regarder Lukaku et ses collègues au moment de la… Saint-Nicolas ! Sans parler d’autre sujets, bien plus dramatiques, qui entourent la tenue de cette grande messe du football au coeur de la péninsule arabique désertique…

KDB enfin avec la coupe au grandes oreilles ?

Photo by Paul ELLIS / AFP

Tout le monde a ces images en tête : le Diable rouge Kevin De Bruyne est en pleurs au moment de quitter la pelouse du stade du dragon à Porto le 29 mai 2021… Le milieu de City, sonné et tuméfié, vient de se prendre un train nommé Rüdiger. Sans son meilleur passeur, Manchester City finit par s’incliner dans une finale de la ligue des champions 100% anglaise face à Chelsea (0-1).

City ira-t-il aussi loin cette saison ? C’est tout à fait de l’ordre du possible et si c’est le cas, Kevin De Bruyne pourrait bien y contribuer et ainsi mettre son nom sur la ‘short list’ des joueurs belges à avoir remporté le Graal du foot européen. Déjà, en 1/8e de finale, les Citizen ont tiré le Sporting Lisbonne qui est à leur portée. Et un certain PSG-Real Madrid mettra déjà un gros morceau potentiel sur le carreau.

Nous ne serions pas complet sans bien entendu citer d’autres Diables encore engagés dans la compétition : Vertonghen, Lukaku, Carrasco, Courtois, Hazard et Origi.

Des championnats du monde taillés pour Van Aert ?

Zou ! On monte sur nos deux roues à présent pour foncer vers la fin du mois de septembre 2022 et l’autre bout de la terre… L’Australie y accueillera les championnats du monde de cyclisme sur route, quatre-vingt-neuvième édition du genre à Wollongong. Premier constat fait par les spécialistes : cela devrait être un Mondial pour sprinter a priori. Le Belge Wout Van Aert, auteur d’une très bonne saison 2021, a marqué les esprits en s’adjugeant le sprint des Champs-Elysées lors de l’ultime étape du Tour de France 2021. En tout cas, le duel s’annonce épique avec l’Australien Caleb Ewan qui roulera devant son public.

Le programme du jeune prodige Remco Evenepoel n’est pas encore certain nous souffle-t-on dans l’oreillette…. Mais il sera un candidat sérieux pour la Vuelta 2022 !

©BELGA PHOTO DIRK WAEM

Notre Nafi en mode reconquête en Oregon !

Comme nous l’explique Laurent Monbaillu, journaliste sportif à La Dernière Heure – Les Sports, « aux Mondiaux d’Eugene aux Etats-Unis en juillet prochain, on aura surtout Nafi Thiam qui aimerait retrouver à l’heptathlon le titre conquis en 2017 à Londres… Pour rappel, il s’agissait du premier titre mondial de l’histoire de l’athlétisme belge ! Depuis, la Belge l’a abandonné à Katarina Johnson-Thompson en 2019 à Doha ».

Cependant, la Namuroise n’est pas la seule appelée à briller en 2022. « On peut également citer Bashir Abdi, déjà en bronze à Tokyo et recordman d’Europe du marathon depuis octobre, qui vise un nouveau podium. Sans oublier nos trois relais 4x400m (H, F et mixte), les Belgian Tornados ayant remporté une médaille de bronze en 2019 à Doha. »

Le programme de l’été est lourd en athlétisme puisque des… championnats d’Europe à Munich succèderont aux Mondiaux. Et il y aura par conséquent d’autres médailles à aller chercher en Bavière… « Sans doute pas d’hepta pour Nafi mais peut-être une épreuve individuelle style hauteur ou longueur… » conclut Laurent Monbaillu. On croise les doigts !

 

 

CIM Internet