Paris Match Belgique

Roland-Garros : Cet ancien joueur ukrainien s’en prend au tournoi, qui ne veut pas bannir les joueurs russes

Alexandr Dolgopolov roland garros

Alexandr Dolgopolov. | © PETER PARKS / AFP.

Sport

Dans un entretien accordé à RTL lundi, l’ancien joueur de tennis ukrainien Alexandr Dolgopolov a estimé que les organisateurs de Roland-Garros ne devraient pas autoriser les joueurs russes à participer au tournoi.

Alexandr Dolgopolov ne lâche pas. L’ancien joueur de tennis ukrainien a critiqué le refus de Roland-Garros, qui aura lieu fin mai-début juin, d’exclure les joueurs russes de son tableau. Invité au micro de RTL ce lundi, l’ex-numéro 13 mondial a déploré « un manque de courage » de la part du tournoi du Grand Chelem parisien.

« Ils ne veulent pas assumer d’éventuelles conséquences », a dénoncé le néo-retraité, qui a récemment pris les armes pour défendre l’Ukraine. « S’inquiéter pour Roland-Garros aujourd’hui, c’est une blague, ce n’est pas plus important que la vie de milliers d’innocents ».

« Cette position-là n’est pas tenable aujourd’hui, désolé »

La Fédération française de tennis avait indiqué mercredi dernier que la porte du tournoi ne serait pas fermée pour les joueurs russes, dont notamment le numéro 2 mondial Daniil Medvedev. « On impose une stricte neutralité aux joueurs russes et biélorusses, avait déclaré mercredi la directrice générale de la FFT Amélie Oudéa-Castéra lors d’une conférence de presse. On ne bannit un athlète individuel que s’il a été sélectionné par son pays. C’est le cadre, on s’y tient », avait-elle justifié. « Pour l’instant », avait ajouté le président de la FFT Gilles Moretton.

Alexandr Dolgopolov a appelé solennellement ses homologues russes à prendre la parole et dénoncer les agissements de leur pays : « Ce sont de bons gars, je les connais personnellement. Je suis à peu près sûr qu’ils sont contre cette guerre. Mais s’ils prennent une position neutre, c’est comme s’ils nous disaient ‘Laissez-moi, je vis ma vie dans mon coin, je ne veux pas être impliqué, je veux juste jouer au tennis’. Cette position-là n’est pas tenable aujourd’hui, désolé. »

Avec Agences

CIM Internet