Paris Match Belgique

Qatar 2022 : Les Diables rouges héritent d’un goupe abordable mais…

Les Diables rouges connaissent désormais leurs adversaires au Mondial 2022. | © Photo by François-Xavier MARIT / AFP

Sport

Pour la coupe du monde 2022 qui se déroulera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre, la Belgique a obtenu un tirage clément pour son groupe: Canada, Maroc et Croatie. La suite pourrait s’avérer plus compliquée…

 

Par L.Dp

Les Diables Rouges et tous leurs supporters attendaient avec impatience de connaître quelles autre nations allaient composer leur groupe au Mondial. C’est désormais connu puisque le tirage au sort de cette 22e édition s’est déroulée au Palais des congrès de Doha en début de soirée. La Belgique figuraient dans le chapeau des têtes de série. Au même titre que le Brésil, la France, l’Argentine, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal, ainsi que le Qatar, pays organisateur.

Entrons dans le vif du sujet, contre qui joueront les Diables l’hiver prochain dans ce groupe F ? Ce sera face à la Croatie, le Maroc et le Canada. Dans ce groupe, il y a un finaliste de la coupe du monde, une nation qui n’a plus été qualifiée depuis plus de 35 ans et un duel avec évidemment beaucoup d’émotions face au Maroc.

Photo by François-Xavier MARIT / AFP

Demandez le programme !

Les Diables démarreront leur coupe du monde le jeudi 23 novembre face au Canada.  Ensuite, ce sera le Maroc le 27 novembre. Et le 1er décembre, ils affronteront la Croatie pour la qualification s’il elle n’est pas acquise avant. Sur papier, les Diables ont toutes les qualités pour sortir de ce groupe. Il faudra se méfier du match d’ouverture face aux Canadiens qui restent sur une très belle phase qualification pour le Qatar.

Le match d’ouverture le 21 novembre verra s’affronter le Qatar et l’Equateur dans une rencontre très « exotique » et originale.

Pour la Belgique, les choses vont forcément se corser dès les 1/8e de finale. C’est logique dans un grand tournoi. A ce stade de la compétition, les Diables pourraient tomber sur l’Espagne ou l’Allemagne, deux gros morceaux européens. Ces deux nations au passé prestigieux sont certes en reconstruction mais elles reviennent clairement à l’avant-plan du foot international. Ce seront des matches difficiles. Si on se projette encore plus loin, les hommes de Roberto Martinez pourraient connaître un remake de 2018 en affrontant le… Brésil en 1/4 ! On rêve déjà de cette affiche mais il reste du chemin à parcourir évidemment.

Roberto Martinez avait une idée en tête avant le tirage :  « Je ne dis pas d’avance non à un adversaire fort en phase de groupes » avait-il dit en préambule. « Je pense que cela pourrait être un avantage maintenant de rencontrer un pays de premier plan, comme l’Allemagne, en phase de groupes ». Il n’aura donc pas réellement été entendu… Par contre, il espérait que la Belgique entre plus tard dans le tournoi, ce qyui sera le cas. Le coach fédéral peut donc se montrer quand même heureux au final.

Le tableau complet

Groupe B : Angleterre, Iran, Etats-Unis, vainqueur barrage européen (vainqueur Ecosse/Ukraine contre Pays de Galles).
Groupe C : Argentine, Arabie saoudite, Mexique, Pologne
Groupe D : France, vainqueur barrage intercontinental 1 (Pérou contre vainqueur Emirats arabes unis/Australie), Danemark, Tunisie
Groupe E : Espagne, vainqueur barrage intercontinental 2 (Nouvelle-Zélande/Costa Rica), Allemagne, Japon
Groupe F : BELGIQUE, Canada, Maroc, Croatie
Groupe G : Brésil, Serbie, Suisse, Cameroun
Groupe H : Portugal, Ghana, Uruguay, Corée du Sud

Trois des 32 nations participantes ne sont pas encore connues et seront désignées à l’issue de matches de barrage entre 1. le Pérou et le vainqueur du match entre les Emirats arabes unis et l’Australie, 2. le Costa Rica et la Nouvelle-Zélande et 3. le pays de Galles et le vainqueur du match entre l’Ukraine et l’Ecosse.

CIM Internet