Paris Match Belgique

Tour de France : nouveau splendide numéro de van Aert qui perd le maillot jaune

Wout van Aert a encore été le grand animateur de cette 6e étape du Tour de France. | © Belga

Sport

L’étape qui est passée par la Belgique ce jeudiu a été remporté par l’intraitable Tader Pogacar qui prend le maillot jaune. Le Belge Wout van aert a pourtant fait la course en tête durant de long kilomètres pour fêter une dernière fois ce maillot jaune.

 

Tadej Pogacar a remporté la 6e étape du Tour de France, jeudi, entre Binche et Longwy (219,9 km). Le Slovène d’UAE Team Emirates dépossède Wout van Aert (Jumbo-Visma) du maillot jaune. Le Belge a cédé sa tunique après avoir passé 135 km à l’avant, d’abord avec deux autres coureurs puis en solitaire.
Pogacar s’est finalement imposé au sprint devant l’Australien Michael Matthews (BikeExchange-Jayco) et le Français David Gaudu (Groupama-FDJ). La plus longue étape du Tour 2022 proposait trois côtes répertoriées et un final favorable aux puncheurs. Les candidats à l’échappée du jour étaient nombreux. Mais personne ne parvenait à prendre le large sur un peloton où le maillot jaune Wout van Aert, notamment, se montrait très actif.

Lire aussi > Tour de France : l’incroyable show de Wout van Aert à Calais

Cela donnait un début de course assez décousu, avec parfois des cassures dans le peloton, et pas moins de 52,5 km de parcourus durant la première heure. Même une tentative avec l’inévitable maillot à pois Magnus Cort Nielsen et dix autres coureurs, initiée au km 49, échouait une quinzaine de bornes plus loin.
Le peloton groupé quittait la Belgique pour entrer en France où le maillot jaune en personne, Van Aert, attaquait après 75 km de course. L’Américain Quinn Simmons (Trek-Segafredo) et le Danois Jakob Fuglsang (Israel-Premier Tech) l’accompagnaient. Van Aert était ensuite victime d’un saut de chaîne mais réintégrait le trio de tête.
Les trois hommes, qui comptaient jusqu’à 3 minutes d’avance, abordaient ensemble la côte des Mazures (3e catégorie, 2 km à 7,6%). Van Aert engrangeait lui 20 points supplémentaires pour le maillot vert au sprint intermédiaire de Carignan.
A 66 km de l’arrivée, alors que le peloton revenait à 2 minutes, Fuglsang se relevait, laissant Van Aert et Simmons poursuivre l’aventure à deux. Simmons lâchait prise à 31 km de la ligne. Le maillot jaune se retrouvait alors seul en tête. Van Aert passait en tête au sommet de la côte de Montigny-sur-Chiers (4e catégorie, 1,7 km à 4,4%). Son épopée prenait fin à 10 km de la ligne alors que les équipes BORA-hansgrohe et ED Education-Easy Post avaient assuré la poursuite derrière lui.
A 8 km de la ligne, le Russe Aleksandr Vlasov (Bora-hansgrohe), l’un des outsiders, chutait. Sur la côte de Pulventeux (3e catégorie, 800m à 12,3%), le Français Alexis Vuillermoz (TotalEnergies) attaquait. Le Français entamait seul devant la bosse finale, la côte des Religieuses (1,6 km à 5,8 %), mais les UAE Team Emirates de Tadej Pogacar revenaient sur lui, annonçant les intentions du Slovène. Ce dernier accélérait à 400m de la ligne et ne laissait aucune chance aux autres.

Coup double pour Pogacar

BELGA PHOTO POOL DAVID STOCKMAN – UK OUT
Pogacar s’imposait devant l’Australien Michael Matthews (BikeExchange-Jayco) et le Français David Gaudu (Groupama-FDJ). Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) se classait quatrième, le Colombien Nairo Quintana (Arkéa Samsic) cinquième, Dylan Teuns (Bahrain-Victorious) sixième et le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) septième.
Cette 41e victoire en carrière, la septième sur les routes du Tour, permet à Pogacar de s’emparer du maillot jaune avec 4 secondes d’avance sur l’Américain Neilson Powless (ED Education-EasyPost). Vingegaard est troisième à 31 secondes.
Vendredi, place à la première arrivée en côte avec la Super Planche des Belles Filles (7 km à 8,7%) après 176,3 km de course et un départ de Tomblaine.

Van Aert a profité à fond de son maillot jaune

Wout van Aert a perdu son maillot jaune, mais avec panache, jeudi, au terme de la 6e étape du Tour de France. Le coureur de Jumbo-Visma a multiplié les attaques et a finalement passé 135 km à l’avant, d’abord avec le Danois Jakob Fuglsang et l’Américain Quinn Simmons, puis seul devant. « J’ai essayé de profiter de mon dernier jour en jaune », a confié Van Aert au micro de France Télévision. « Je suis content de changer », a souri Van Aert qui portera désormais le vert, son objectif du Tour, en course. « Le jaune est le plus beau maillot, mais cela m’a valu quelques journées intenses. Aujourd’hui, j’espérais être dans l’échappée. Mais pour y arriver, j’ai beaucoup donné. J’ai pensé que je devais essayer de profiter de mon dernier jour en jaune et de donner quelque chose au public. » « Nous savions que la journée serait difficile à contrôler », a expliqué Van Aert.

Lire aussi > Première médaille pour la Belgique: Wout van Aert décroche l’argent aux Jeux Olympiques

« C’est pour ça que je voulais prendre l’échappée. La journée serait longue et nous pensions qu’aucune équipe ne nous aiderait. J’ai essayé de prendre l’échappée, mais à trois c’était difficile. C’était déjà difficile d’arriver en tête, UAE (l’équipe de Pogacar, ndlr) a essayé de me garder dans le peloton, mais c’était bon de mettre la pression. » Vendredi, le peloton affrontera la redoutable Super Planche des Belles Filles. « J’espère aider mes équipiers au début de la montée et de récupérer un peu », a résumé Van Aert

Avec Belga
CIM Internet