Paris Match Belgique

Non, Elon Musk ne va pas racheter Manchester United

Manchester United et Elon Musk

Les rumeurs allaient bon train. | © Belga

Sport

Il a suffi d’un tweet pour que la planète football s’enflamme. Si des parts du club de Manchester United serait bien en vente, le milliardaire Elon Musk a juste fait une blague sur son possible rachat.

D’après un article Paris Match France de Yannick Vely.

Avec le milliardaire sud-africain Elon Musk, les blagues les plus courtes sont souvent les meilleures. Il a enflammé mardi la planète football en annonçant dans un tweet qu’il allait racheter Manchester United, tout simplement le club le plus cher du monde et aujourd’hui en pleine panade sportive – les Red Devils sont derniers de Premier League et la star portugaise Cristiano Ronaldo veut partir. Jamais le dernier pour créer le buzz, Elon Musk a ensuite démenti mais le tweet est devenu si viral que cela a peut-être donné des idées à d’autres milliardaires férus de football…

Lire aussi > L’improbable coupe « Viking » d’Elon Musk, assortie à son fils âgé de 2 ans, fait le buzz

On apprend ainsi dans Bloomberg que le milliardaire anglais Jim Ratcliffe, propriétaire de l’OGC Nice et riche comme Crésus grâce à la fortune amassée par Ineos, géant de la pétrochimie, courtiserait le club. «S’il est à vendre, Jim serait intéressé», a affirmé un porte-parole du milliardaire dans le «Times». La suite est une déclaration de guerre aux actuels propriétaires américains du club, les Glazer, détestés par les supporters des Red Devils.

Lire aussi > Twitter poursuit Elon Musk en justice et veut le contraindre au rachat

Le porte-parole a ainsi ajouté qu’il comptait mettre son argent pour moderniser Old Trafford et tout remettre à plat (sous-entendu comme avant l’arrivée des Glazer). La valeur du club est estimée à 6 milliards d’euros malgré des résultats en baisse depuis une décennie. Malcolm Glazer, mort en 2014, avait acquis 75% du club pour moins d’un millard en 2005.

CIM Internet