Paris Match Belgique

Les Belgian Lions ont créé l’exploit : « Nous ne sommes pas ce petit pays quand il s’agit de basket »

En incluant les récents succès contre la Serbie et la Lituanie, le coach Gjergja est revenu sur l'évolution du basket belge ces dernières années. | © DR

Sport

C’est avec fierté que le sélectionneur Dario Gjergja est revenu sur la victoire des Belgian Lions contre l’Espagne (73-83) dimanche à l’Eurobasket.

 

« Nous ne sommes pas ce petit pays quand il s’agit de basket », a lancé le technicien croate après l’exploit de ses ouailles dans ce troisième match de groupe. Le coach n’a pas caché sa satisfaction après cette victoire acquise contre une équipe riche de plusieurs stars évoluant en NBA ou encore Euroligue.

« Je suis tellement fier de mon groupe et très content pour les garçons. L’effort a été incroyable, les joueurs ont tout donné lors de chaque possession. Nous avions un goût de trop peu après notre défaite de samedi contre le Monténégro car nous n’étions pas au niveau. Ici, hormis le trou d’air dans le 2e quart-temps, tout s’est déroulé comme dans un rêve. Cela montre que les gens doivent compter sur nous car la Belgique n’est pas un petit pays en matière de basket. »

En incluant les récents succès contre la Serbie et la Lituanie, Gjergja est revenu sur l’évolution du basket belge ces dernières années. « Nous n’avons besoin de personne d’autre que la Belgique. Nous n’avons pas besoin de rendre les autres meilleurs », a lancé le sélectionneur, égratignant la BNXT League, le championnat belgo-néerlandais mis sur pied il y a plus d’un an. « Nous devons améliorer nos joueurs, les développer. Nous avons les capacités pour y parvenir et les talents sont présents. »

Ce n’est que la deuxième fois au 21e siècle que l’Espagne est battue de 10 points en phase de groupes de l’Euro, après une défaite 70-80 contre la Serbie en 2015. Interrogé sur ce tour de force, Gjergja a estimé que la défense a été décisive.

La Turquie, prochain adversaire des Belges, menace de se retirer du tournoi

La sélection turque a menacé de quitter l’Eurobasket 2022 dimanche, accusant la police géorgienne d’avoir agressé son ailier NBA Furkan Korkmaz dans les couloirs de la salle de Tbilissi où la Turquie s’est inclinée contre la Géorgie (88-83), a indiqué le vice-président de la Fédération turque de basketball Omer Onan.

« Qu’ils nous montrent les images de toutes les caméras de ce couloir minute par minute, sans qu’il ne manque une seconde. S’ils ne le font pas, j’ai parlé au président (de la Fédération) Hidayet (Turkoglu), nous quitterons ce tournoi », affirme Omer Onan dans un communiqué diffusé dimanche sur le site de la Fédération turque (TBF).

Mots-clés:
Belgique euro basket
CIM Internet