Paris Match Belgique

Qatar 2022 : Les langues se délient… Le match test avant la Coupe du Monde fut un fiasco

Qatar 2022

Le stade de Lusail au Qatar. | © AFP

Sport

L’inauguration officielle du 9 septembre dernier ne semble pas s’être aussi bien déroulée que cela… Une série de récits bien moins conciliants ont été reccueillis !

 

Un match test organisé le 9 septembre dernier dans le stade de Lusail, qui devrait accueillir la finale de la prochaine Coupe du monde au Quatar, a tourné au cauchemar. La rencontre entre Al Hilal et Zamalek a en effet mis en lumière quelques problèmes inquiétants à seulement deux mois de la Coupe du Monde.

Le quotidien néerlandais Het Laatste Nieuws a en effet relayé l’expérience des 77 575 spectateurs présents sur place. Résultats ? Un manque d’eau potable dès la mi-temps alors que le thermomètre affiche 34°C et une clim qui fonctionne à moitié dans un air humide au possible. Beaucoup de spectateurs ont même fait le choix de partir à la mi-temps, formant une file de plus de 2,5 kilomètres de long à l’entrée du métro le plus proche. « Je ne veux plus aller à la Coupe du monde. Pas dans ces conditions, du moins », a déclaré un supporter égyptien.

Un match test qui ne semble pourtant pas inquiéter les organisateurs. Selon eux, ce dernier avait lieu « pour identifier tous les problèmes opérationnels et tirer des leçons qui peuvent être appliquées pour aider le Qatar à offrir une expérience formidable à tout le monde ». Pour rappel, la Coupe du monde débutera le 20 novembre prochain. Quant au stade Lusail, qui a coûté à lui seul près de 663 millions d’euros au Qatar, il accueillera Argentine-Arabie Saoudite pour son premier match le 22 novembre.

CIM Internet