Paris Match Belgique

Logiquement battues par les Etats-Unis, les Belgian Cats ont fait le plein de confiance !

La Belgique s'est donc inclinée pour son premier match de Coupe du monde féminine de basket-ball face aux USA (87-72), grandes favorites du tournoi. | © BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Sport

Les Belgian Cats se sont inclinées face aux Etats-Unis 87-72 (mi-temps: 48-39) pour leur entrée en Coupe du monde de basket féminin jeudi à Sydney, en Australie. La Belgique a montré quelques belles séquences, surtout en première période, face aux championnes du monde et championnes olympiques en titre.

 

Julie Allemand a terminé avec dix points (4 assists). Emma Meesseman a été limitée à 4 points, 4 assists et 4 rebonds. Côté américain, Breanna Stewart, la meilleure joueuse du monde, MVP du dernier Mondial et des JO de Tokyo, a fini avec 22 unités au compteur pour 14 à Alyssa Thomas. Côté belge encore, Julie Vanloo a rajouté 13 points (4 assists) et Kyara Linskens 9 pour 10 rebonds.

Même sans trois de ses joueuses championnes WNBA de Las Vegas Aces (Kesley Plum, A’ja Wilson, Chelsea Gray) sacré il y a quatre jours à peine, les Américaines jouent dans une autre cour. Leur début de rencontre (12-0 en moins de trois minutes) ne laissait planer aucun doute. Reste que Valéry Demory prenait un rapide temps mort pour réajuster la défense belge. Trois paniers à trois points (2 pour Julie Vanloo, un pour Julie Allemand) ramenaient les Belges dans le match (14-13), même si les Etats-Unis ne baissaient le rythme à aucun moment pour passer à 32-22 au premier quart.

N’encaissant que 6 points en 7 minutes, la Belgique revenait à 38-33 emmenée par son duo Julie Allemand-Emma Meesseman à la 27e, forçant Cheryl Reeve au temps mort. Linskens, Ben Abdelkader et Billie Massey à longue distance (46-39) gardaient les Belges dans le match à la mi-temps sifflée à 48-39.

Finalement l’écart sera de 15 points

Les Etats-Unis appuyaient sur l’accélérateur à la reprise pour flirter avec un avantage de vingt unités emmenés surtout par Breanna Stewart. Hind Ben Abdelkader et Julie Vanloo pointaient bien à trois points encore, mais les Belges naviguaient désormais à 72-56 à la demi-heure. Valéry Demory tournant dès lors avec presque l’entièreté de son effectif.

 

©BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

L’écart grimpait au-delà des vingt unités dans la dernière ligne droite (79-58). Valéry Demory faisant souffler ses cadres, les Belgian Cats en finissait sur une défaite 87-72. La jeune Maxuella Lisowa, 21 ans, a rajouté 9 points (4 rebonds) à son compteur.

L’autre rencontre déjà jouée dans le groupe A a vu Porto Rico surprendre la Bosnie-Herzégovine, révélation du dernier Euro avec sa Bahaméenne naturalisée Jonquel Jones: 58 à 82 avec Arella Guirantes auteur de 26 points, 9 rebonds, 8 assists.

Dans sa poule, la Belgique affrontera encore la Corée du Sud (vendredi 5h00), Porto-Rico (samedi 12h30), la Bosnie-Herzégovine (lundi 3h30) et la Chine (mardi 5h30). Les quatre premiers se qualifient pour les quarts de finale.

Avec Belga

CIM Internet