Paris Match Belgique

Coupe du Monde 2022 : La Belgique joue aujourd’hui un match qui pourrait être décisif

Les diables rouges face au Maroc à l'occasion du Qatar 2022

It's devil time! | © BELGA PHOTO / VIRGINIE LEFOUR

Sport

Les Diables Rouges rencontrent ce dimanche à 14h le Maroc pour leur deuxième match en phase de groupes. Une rencontre qui pourrait être déjà décisive, et permettre à la Belgique d’accéder aux huitièmes de finale du Mondial 2022.

 

Une victoire aux dépens du Maroc, dimanche après-midi à Doha, qualifiera les Diables Rouges pour les huitièmes de finale du Mondial 2022 de football. Avec 6 points, la Belgique sera assurée de terminer à l’une des deux premières places du groupe F. Au cas où la Croatie et le Canada ne se départageaient pas quelques heures plus tard, les Belges seront même assurés de terminer premiers du groupe.

Une victoire contre le Maroc serait une 9e consécutive en phase de groupes dans le Mondial, nouveau record. Les Diables partagent l’actuel record de huit succès avec le Brésil qui a réussi cette série entre 1986 et 1994 et entre 2002 et 2010. La série belge a débuté lors du Mondial 2002.

Lire aussi > Coupe du monde 2022 : Quand Kevin De Bruyne donne son avis (cinglant) sur le niveau des Diables

Si la défense devant Thibaut Courtois devrait être confiée à Leander Dendoncker, Toby Alderweireld et Jan Vertonghen et si le trio offensif restera composé de Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Michy Batshuayi, les interrogations subsistent sur la composition de l’entre-jeu qui affrontera les Marocains. Roberto Martinez conservera-t-il ceux qui ont joué la seconde mi-temps face au Québec, avec Amadou Onane et Thomas Meunier, ou reprendra-t-il le onze qui a débuté le match avec Youri Tielemans et Yannick Carrasco? S’il a repris l’entraînement collectif, Romelu Lukaku ne devrait pas jouer face au Maroc. La montée au jeu du meilleur buteur de l’histoire des Diables Rouges reste cependant une possibilité.

Lire aussi > « Vous avez grossi » : La méchante pique d’un journaliste à Eden Hazard, qui réplique du tac au tac

Le Maroc a arraché un partage blanc méritoire face à la Croatie en ouverture de son Mondial. Son 4-3-3 théorique se transforme en un 4-5-1 assez rapidement en perte de balle. Il ne faut pas s’attendre à une pression élevée de sa part, comme celle exercée par le Canada, mais à une meilleure maîtrise technique et tactique. Le public pourrait son rôle. Il y avait 15.000 Marocains face aux Croates.

Avec Belga

CIM Internet