Paris Match Belgique

Pays-Bas-Argentine : Ces provocations de Lionel Messi envers les Hollandais passent mal sur la Toile

lionel messi : son comportement contre les pays-bas pointé du doigt

Leo Messi avait comme objectif de fermer des bouches ce vendredi soir. | © MAXPPP.

Sport

Auteur d’un superbe match balle au pied, le joueur argentin a par contre manqué de classe dans son attitude envers ses adversaires.

Ce vendredi soir, les Pays-Bas et l’Argentine ont offert aux yeux du monde un match d’une folle intensité. Si on croyait que l’Albiceste avait fait le plus dur en menant 2 à 0 à vingt minutes de la fin, les Oranje ont proposé un scénario de folie en recollant au score à la dernière seconde, arrachant les prolongations puis les tirs au but. Mais grâce à de grands arrêts de Damián Martínez, c’est bien les Argentins qui se qualifieront au bout du suspense.

Lire aussi > L’image incroyable du roi Mohammed VI, descendu dans la rue pour fêter la victoire du Maroc au Qatar

Le joueur du match était sans conteste Lionel Messi, au centre de l’attention comme toujours, et la « Pulga » n’a pas failli à son statut en livrant une superbe partition. Une passe décisive lumineuse, un but sur pénalty, beaucoup de densité dans le jeu,… Le numéro 10 argentin était en feu… mais pas seulement balle au pied.

L’attaquant était visiblement remonté contre le staff des Pays-Bas, et notamment l’entraîneur Louis Van Gaal. Après son pénalty transformé, Messi s’est dirigé face au banc hollandais et a posé ses mains contre ses oreilles. Une première provocation qui n’en restera pas là.

Après le match, deux autres événements vont encore prouver que Leo Messi en avait après Van Gaal et ses joueurs. Quelques secondes après le coup de sifflet final, le joueur s’est dirigé vers Van Gaal, lui demandant de fermer sa bouche en le mimant avec sa main. La tension est plus que palpables sur les images.

Enfin, alors qu’il était en interview avec un journaliste de son pays, l’Argentin s’en est pris à Wout Weghorst, double buteur hier soir. «Qu’est-ce que tu regardes, imbécile ? Qu’est-ce que tu regardes, imbécile ? Allez, vas-y, idiot», a lancé le joueur à l’adresse d’un individu que l’on ne voit pas sur les images. Le n°10, très remonté après la qualification de l’Albiceleste, s’en est aussi pris à l’arbitrage de l’Espagnol Miguel Mateu Lahoz. Sur les réseaux sociaux, son attitude est vivement critiquée par une partie des fans de foot, qui y voient un terrible manque de fair-play et d’humilité.

CIM Internet