Paris Match Belgique

Après un déferlement de réactions négatives, Noël Le Graët présente ses excuses à Zinédine Zidane

L'ancien attaquant de football français Zinedine Zidane pose à son arrivée pour assister à la cérémonie de remise du Ballon d'Or 2022 | © FRANCK FIFE / AFP

Sport

Noël Le Graët, président de la fédération française de foot a dérapé à propos de Zinédine Zidane lorsqu’il a été interrogé sur la possible nomination du footballeur comme sélectionneur de l’Equipe de France.

Interrogé sur RMC Sport à propos de la prolongation de Didier Deschamps comme sélectionneur de l’Equipe de France jusqu’en 2026 et de son possible remplacement par Zinédine Zidane à cette place, Noël Le Graët a dérapé en déclarant : « […] Zidane au Brésil ? Je n’en ai rien à secouer, il peut aller où il veut ! Il peut aller où il veut, dans un club… sélection, j’y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre ? Certainement pas, je ne l’aurais même pas pris au téléphone. Pour lui dire de chercher un autre club ? Faites-lui une émission spéciale pour qu’il trouve un club ou une sélection. »

Des propos qui ont scandalisé le monde du football puisque des footballeurs à l’image de Kylian Mbappé se sont exprimés : « Zidane c’est la France, on manque pas de respect à la légende comme ça. « 

De nombreux internautes sont également sortis de leurs gonds :

Même le monde politique français a réagi à la polémique. Ce fut le cas de plusieurs députés de la France Insoumise qui n’hésite pas à parler de « honte » et de « veritable manque de respect ».
La ministre des sports Amélie Oudéa-Castéra a tweeté :

Epilogue

Ce lundi, le président de la FFF reconnaît « des propos maladroits qui ont créé un malentendu » concernant Zinédine Zidane, à qui il tient « à présenter (ses) excuses » personnelles. « Je tiens à présenter mes excuses pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu’il était et l’entraîneur qu’il est devenu« 

Des excuses qui, pour beaucoup d’internautes, ne suffisent pas.

CIM Internet