Paris Match Belgique

Après les Diables Rouges, Roberto Martinez va prendre la tête de la sélection portugaise

Après les Diables Rouges, Roberto Martinez va prendre la tête de la sélection portugaise

Roberto Martinez, le 9 janvier 2023. | © CARLOS COSTA / AFP

Sport

Plus d’un mois après avoir quitté la sélection belge, Roberto Martinez va s’occuper d’une autre équipe, l’une des « plus talentueuses au monde ».

 

Roberto Martinez a été présenté lundi comme nouveau sélectionneur du Portugal. « Je suis ravi de prendre la tête la tête d’une des sélections les plus talentueuses au monde », a déclaré l’Espagnol en conférence de presse. « Ce projet m’enthousiasme. Il y a de grandes attentes, de grands objectifs et un grand nombre de personnes qui travaillent pour atteindre ces objectifs. »

Lire aussi > Après un déferlement de réactions négatives, Noël Le Graët présente ses excuses à Zinédine Zidane

Martinez devra d’emblée gérer le cas Cristiano Ronaldo. La star portugaise, qui vient de signer en Arabie saoudite, avait perdu sa place de titulaire durant le Mondial au Qatar. « Les décisions doivent être prises sur le terrain, pas dans un bureau », a expliqué l’ancien sélectionneur des Diables Rouges. « Je veux connaître tout le monde et je veux parler à tous les joueurs. Mon point de départ, c’est le groupe de 26 joueurs qui a disputé le Mondial et Cristiano est sur cette liste. Il évolue en équipe nationale depuis 19 ans et mérite le respect. Nous en parlerons. Et à partir de là, il me restera dix semaines pour créer la meilleure équipe avant les qualifications à l’Euro 2024 », avec un premier match le 23 mars contre le Liechtenstein.

« Le Portugal doit avoir la volonté de tout gagner »

Martinez a affiché son ambition d’avoir « une équipe très compétitive. Quand je pense à mon parcours avec la Belgique, en six ans et demi, nous avons été invaincus en 28 matchs de qualification à un tournoi international. Le Portugal doit avoir la volonté de tout gagner, et pour cela, nous devons être une équipe moderne, avec une flexibilité tactique. »

Lire aussi > Roberto Martinez fait ses adieux : « C’était mon dernier match en tant que sélectionneur national de la Belgique »

Après s’être occupé de la génération dorée en Belgique, le Catalan va à présent se retrouver avec une génération portugaise prometteuse. « J’ai connu une période très intense en Belgique. Nous sommes restés N.1 mondiaux pendant quatre années consécutives. Les joueurs s’adaptent très bien aux championnats étrangers et savent toujours être compétitifs. »

Avec Belga

CIM Internet