Paris Match Belgique

Coupe du monde de hockey : les Red Lions pourront-ils recréer l’exploit ?

Après l'Australie et la Belgique figurent trois nations européennes au classement mondial avec les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Angleterre. | © BELGA PHOTO JOHAN EYCKENS

Sport

Si les Red Lions, champions olympique en 2021 et du monde fin 2018, semblent être les favoris au titre mondial grâce à leur expérience et la qualité de leur noyau, nombreux seront les candidats au trophée lors de la 15e édition de la Coupe du monde de hockey, qui retrouvera l’Inde et Bhubaneswar, du 13 au 29 janvier.

 

À commencer par les Australiens, premiers mondiaux au classement de la FIH devant la Belgique. Les Kookaburras, battus à l’issue de la séance de shoot-out à Tokyo par les Red Lions, ont remporté les Coupes du monde 2010 et 2014 et restent les plus réguliers au haut niveau depuis 30 ans. Si Australiens et Belges terminent à la première place de leur groupe respectif, ils pourraient se retrouver une nouvelle fois en finale, le 29 janvier à Bhubaneswar.

Dans le groupe A, celui de l’Australie, l’Argentine (FIH 7) voudra rééditer sa performance des Jeux Olympiques de Rio en 2016, où elle avait successivement battu l’Espagne, l’Allemagne et la Belgique pour s’adjuger l’or. ‘Los Leones’ pourront notamment compter sur les expérimentés Agustin Mazzilli, Lucas Vila et Matias Rey. La France (FIH 12), bien que dans une phase ascendante, et l’Afrique du Sud (FIH 14) ne semblent pas avoir les armes nécessaires pour se mêler à la lutte pour le titre.

Après l’Australie et la Belgique figurent trois nations européennes au classement mondial avec les Pays-Bas (FIH 3), l’Allemagne (FIH 4) et l’Angleterre (FIH 5). Les Allemands, dans le groupe de la Belgique, présentent un palmarès impressionnant avec 14 titres majeurs (4 JO, 2 CDM, 8 Euro). Toutefois, les ‘Honamas’ sont à la recherche d’un nouveau titre depuis l’Euro 2013 disputé à Boom. Ils restent sur une 4e place à Tokyo et une élimination en quarts au Mondial 2018, des œuvres des Red Lions. La Corée du Sud (FIH 10) et le Japon (FIH 16) complètent la poule B.

 

L’Inde, bien que déjà hôte du Mondial 2018, avait été préférée aux candidatures de la Belgique et de la Malaisie pour cette Coupe du monde.  ©BELGA PHOTO DANIEL TECHY

Bastion du hockey européen, les Pays-Bas seront les favoris du groupe C, où on retrouve également la Nouvelle-Zélande (FIH 9), la Malaisie (FIH 11) et le Chili (FIH 22). Finalistes des deux dernières éditions, contre l’Australie en 2014 et la Belgique en 2018, les ‘Oranje’ voudront à tout prix effacer l’affront des Jeux Olympiques de Tokyo, où leur chemin s’est arrêté en quarts de finale. Un sacre permettrait aux troupes rajeunies de Jeroen Delmee de rejoindre le Pakistan au palmarès avec un 4e titre record.

Enfin, le groupe D rassemblera l’Angleterre, l’Inde (FIH 6), l’Espagne (FIH 8) et le pays de Galles (FIH 15). Quatrièmes du Mondial 2018, les Anglais devront dompter les Indiens, redoutables à domicile grâce à leur douzième homme. Finalistes de l’Euro 2019 en Belgique, les Espagnols restent sur une 8e place aux Jeux.

Si l’édition 2018 s’était déroulée entièrement dans le Kalinga Stadium de Bhubaneswar, l’organisation indienne a ajouté un second stade avec le flambant neuf Birsa Munda International Stadium de Rourkela, qui peut accueillir plus de 20.000 personnes. Seul hic, il est distant de plus de 300 kilomètres de la cité des temples, soit près de 9h de route dans l’intense trafic indien. Les Red Lions y joueront leur troisième match, contre le Japon. Pour éviter les désagréments de ce fastidieux périple, ils effectueront une grande partie du trajet en avion. Sauf catastrophe, les Belges ne devraient jouer qu’une seule fois à Rourkela.

L’Inde, bien que déjà hôte du Mondial 2018, avait été préférée aux candidatures de la Belgique et de la Malaisie pour cette Coupe du monde. La FIH, alors présidée par l’Indien Narinder Batra, n’avait pas fait de secret quant aux raisons de son choix, indiquant que les « revenus potentiels avaient fait la différence ». La Belgique se consolera avec l’organisation des Coupes du monde messieurs et dames en 2026, conjointement avec les Pays-Bas

Le programme complet de la 15e édition de la Coupe du monde masculine de hockey sur gazon, disputée du 13 au 29 janvier 2023 en Inde (horaires en heures belges, 4h30 de décalage) :

– Phase de groupes –
Groupe A :
13/01 à Bhubaneswar (08h30) : Argentine – Afrique du Sud
13/01 à Bhubaneswar (10h30) : Australie – France
16/01 à Bhubaneswar (12h30) : France – Afrique du Sud
16/01 à Bhubaneswar (14h30) : Argentine – Australie
20/01 à Rourkela (08h30) : Australie – Afrique du Sud
20/01 à Rourkela (10h30) : France – Argentine
Groupe B :
14/01 à Bhubaneswar (12h30) : Belgique – Corée du Sud
14/01 à Bhubaneswar (14h30) : Allemagne – Japon
17/01 à Bhubaneswar (12h30) : Corée du Sud – Japon
17/01 à Bhubaneswar (14h30) : Allemagne – Belgique
20/01 à Rourkela (12h30) : Belgique – Japon
20/01 à Rourkela (14h30) : Corée du Sud – Allemagne
Groupe C :
14/01 à Rourkela (08h30) : Nouvelle-Zélande – Chili
14/01 à Rourkela (10h30): Pays-Bas – Malaisie
16/01 à Rourkela (08h30) : Malaisie – Chili
16/01 à Rourkela (10h30) : Nouvelle-Zélande – Pays-Bas
19/01 à Bhubaneswar (08h30) : Malaisie – Nouvelle-Zélande
19/01 à Bhubaneswar (10h30) : Pays-Bas – Chili
Groupe D :
13/01 à Rourkela (12h30) : Angleterre – Pays de Galles
13/01 à Rourkela (14h30) : Inde – Espagne
15/01 à Rourkela (12h30) : Espagne – Pays de Galles
15/01 à Rourkela (14h30) : Inde – Angleterre
19/01 à Bhubaneswar (12h30) : Espagne – Angleterre
19/01 à Bhubaneswar (14h30) : Inde – Espagne
– Cross-overs –
N.1 : 22/01 (12h00) à Bhubaneswar : 2e groupe C / 3e groupe D
N.2 : 22/01 (14h30) à Bhubaneswar : 2e groupe D / 3e groupe C
N.3 : 23/01 (12h00) à Bhubaneswar : 2e groupe A / 3e groupe B (Belgique, s.r.)
N.4 : 23/01 (14h30) à Bhubaneswar : 2e groupe B (Belgique, s.r.) / 3e groupe A
– Quarts de finale –
N.1 : 24/01 (12h00) à Bhubaneswar : 1er groupe A contre 2e groupe C ou 3e groupe D
N.2 : 24/01 (14h30) à Bhubaneswar : 1er groupe B (Belgique, s.r.) contre 2e groupe D ou 3e groupe C
N.3 : 25/01 (12h00) à Bhubaneswar : 1er groupe C contre 2e groupe A ou 3e groupe B (Belgique, s.r.)
N.4 : 25/01 (14h30) à Bhubaneswar : 1er groupe D contre 2e groupe B (Belgique, s.r.) ou 3e groupe A
– Demi-finales –
N.1 : 27/01 (12h00) à Bhubaneswar : Vainqueur Q1 – Vainqueur Q4
N.2 : 27/01 (14h30) à Bhubaneswar : Vainqueur Q2 – Vainqueur Q3
– Petite finale –
29/01 (12h00) à Bhubaneswar : Perdant DF1 – Perdant DF2
– Finale –
29/01 (14h30) à Bhubaneswar : Vainqueur DF1 – Vainqueur DF2
– Matchs de classement –
Places 9 à 16 :
N.1 : 26/01 (07h00) à Rourkela : 4e groupe A contre perdant CO1
N.2 : 26/01 (09h30) à Rourkela : 4e groupe B (Belgique, s.r.) contre perdant CO2
N.3 : 26/01 (12h00) à Rourkela : 4e groupe C contre perdant CO3 (Belgique, s.r.)
N.4 : 26/01 (14h30) à Rourkela : 4e groupe D contre perdant CO4 (Belgique, s.r.)
Places 13 à 16 :
28/01 (07h00) à Rourkela : Perdant N.1 contre Perdant N.2 (Belgique, s.r.)
28/01 (09h30) à Rourkela : Perdant N.3 (Belgique, s.r.) contre Perdant N.4 (Belgique, s.r.)
Places 9 à 12 :
28/01 (12h00) à Rourkela : Vainqueur N.1 contre Vainqueur N.2 (Belgique, s.r.)
28/01 (14h30) à Rourkela : Vainqueur N.3 (Belgique, s.r.) contre Vainqueur N.4 (Belgique, s.r.)

Avec Belga.

CIM Internet