Paris Match Belgique

Au Pays de Galles, les équipes masculine et féminine de football vont toucher les mêmes primes

pays de galles football

L'équipe féminine de football du Pays de Galles, en septembre dernier. | © BELGA.

Sport

La fédération galloise de football (FAW) a annoncé mercredi un accord pour que les primes versées aux joueurs et joueuses à l’occasion des matches internationaux soient les mêmes.

« Dans le cadre des efforts de la FAW vers davantage d’égalité, nous sommes fiers d’annoncer que, ensemble, les sélections masculine et féminine se sont mises d’accord sur une structure de rétribution égale pour les prochains matches internationaux », ont expliqué les représentants des deux sélections dans le communiqué sur le site de la FAW.

Malgré les réticences, un mouvement en marche

« Nous espérons que cela permettra aux générations futures de garçons et de filles de constater qu’ils sont à égalité dans l’ensemble du football gallois international, ce qui est aussi important pour la société dans son ensemble », ont-il poursuivi. L’équipe masculine avait notamment accepté à l’unanimité de voir ses primes réduites pour rendre cela financièrement supportable par la fédération.

Cet accord couvre toute la période jusqu’à la fin des Mondiaux masculin de 2026 et féminin en 2027. « La FAW est une instance moderne et progressiste qui cherche à s’améliorer au quotidien (…) Nous remercions les sélections masculine et féminine pour leur formidable coopération pour arriver à cet accord », a commenté Noel Mooney, le président de la FAW.

Que ce soit par la négociation ou des procédures législatives, des nations majeures du football féminin comme les Etats-Unis, l’Angleterre, le Brésil, l’Australie et la Norvège avaient déjà mis en place un système de primes internationales égales. Dans d’autres pays, la discussion a parfois viré à l’aigre, comme en Ecosse où l’équipe féminine a lancé une procédure judiciaire contre la fédération après que des négociations eurent échoué.

Avec Belga

CIM Internet