Paris Match Belgique

Lawrence d’Abdoun, chasseur de souris britannique à l’ambassade d’Amman

Photo d'illustration | © AFP PHOTO / Yasser Al-Zayyat

Sport

Le ministère britannique des Affaires étrangères compte un nouveau membre : Lawrence d’Abdoun, un chat envoyé à l’ambassade d’Amman en Jordanie, pour y chasser les souris.

 

Plus qu’un simple employé du ministère britannique des Affaires étrangères : Lawrence d’Abdoun est un « diplo-cat ». Ce chat a été déployé à l’ambassade d’Amman, en Jordanie, avec la mission de débarrasser les lieux des rongeurs indésirables. Des comptes Twitter et Facebook ont été créés au nom de Lawrence of Abdoun – le quartier où est située l’ambassade -, pour montrer le quotidien du félin, utilisé comme un outil de communication par les services britanniques. Ce tweet de réponse à Palmerston, le chat du ministère des Affaires étrangères, le montre bien : « Voici mon rapport à @DiploMog sur ma période d’essai à l’ambassade britannique d’Amman ».

Lawrence d’Abdoun n’est pas le seul chat « employé » par le gouvernement britannique : au 10 Downing Street, la résidence du Premier ministre, réside Larry. Ce dernier y est resté malgré le départ, à l’été 2016, de David Cameron. Il est désormais au service de Theresa May.

Lire aussi > Ces chats qui partent à l’aventure

En mai 2016, le secrétaire d’Etat britannique aux Affaires étrangères Philip Hammond avait d’ailleurs dû affirmer que Palmerston, le chat qui vit au sein de son ministère, n’était pas un espion. La question avait été posée par le député conservateur Keith Simpson, qui avait demandé si le chat avait été « correctement inspecté par les services de sécurité et fouillé à la recherche de micros par l’agence de surveillance électronique », soupçonné par certains d’être « une taupe de longue date travaillant pour la Commission européenne ».

CIM Internet