Paris Match Belgique

Yves Rénier est mort : retour sur la carrière de la star du petit écran

Yves Rénier décès

Il avait 78 ans. | © Belga Image

Culture

Inoubliable interprète du « Commissaire Moulin » pendant plus de 25 ans sur TF1, Yves Rénier est décédé à 78 ans, après avoir marqué le petit écran comme réalisateur également, avec des téléfilms à succès inspirés de faits divers.

Il est décédé dans la nuit de vendredi à samedi d’un malaise cardiaque à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a annoncé son épouse Karin à l’AFP. « Il fit souvent partie des grands succès de fiction de TF1 » , a tweeté la chaîne, rappelant qu’il était encore à l’écran jeudi dans Léo Mattéi, Brigade des mineurs. « Yves Rénier, acteur, nous a donné à voir un justicier au grand coeur avec le Commissaire Moulin et le réalisateur nous a proposé son regard intelligent et humaniste sur les grand faits divers criminels de ces dernières années » , a réagi la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, adressant ses « condoléances » à ses proches. Le comédien était passé à la réalisation ces dernières années avec notamment le téléfilm consacré à Jacqueline Sauvage, avec Muriel Robin, ou plus récemment La Traque avec Philippe Torreton dans le rôle de Michel Fourniret.

Lire aussi > Films, séries, documentaires: Tout ce que Netflix nous réserve pour le mois de mai

Né le 29 septembre 1942 à Berne (Suisse), fils de l’acteur français Max Régneier et d’une mère anglaise, Yves Rénier a commencé sa carrière au cinéma en 1961 dans « Le Comte de Monte-Cristo » de Claude Autant-Lara. Après cette première expérience, il enchaîne péniblement plusieurs films. C’est en 1965 qu’il rencontre le succès public dans la mini-série « Belphégor » de Claude Barma, où il partage l’affiche avec la chanteuse Juliette Gréco. Il jouera également dans la série « Les Globe-trotters » (1966), où il est aux côtés de l’acteur Edward Meeks, un aventurier qui fait le tour du monde avec ses économies. Féru de faits divers, c’est son personnage de « Moulin » qui lui offre la notoriété. Dans cette série créée en 1976 par Paul Andréota et Claude Boissol, il incarne un policier à la poursuite de meurtriers, racketteurs et criminels avec un look décontracté. La série télévisée est interrompue en 1982 avant d’être reprise en 1989 par Yves Rénier et Georges Moréas, ex-commissaire à la retraite.

« Pas politiquement correct »

Grand succès public et critique (jusqu’à 10 millions de téléspectateurs), Commissaire Moulin avait été la première série policière française « nouvelle génération » en comparaison aux séries de l’époque comme « les enquêtes du commissaire Maigret ». Yves Rénier y écrit lui-même une dizaine de scénarios et la série accueille de nombreuses célébrités comme Johnny Hallyday. « Moulin n’est pas parfait, il a parfois des gestes limites pour un commissaire mais c’est un être humain. Il n’est pas politiquement correct » , confiait-il au quotidien Le Parisien en 2004. « Sherlock Holmes sans pipe ni casquette, Hercule Poirot sans cravate ni moustache, ce limier en jean-baskets bouleversa les codes de l’enquête policière par sa décontraction et par le réalisme des aventures qu’il traversait, juché sur sa moto » , a commenté samedi soir le président Macron dans un communiqué, saluant la carrière de celui « qui sut à la fois incarner et romancer la soif de justice et les arcanes de la police ».

Lire aussi > Steven Spielberg dévoile ses 20 films préférés de tous les temps et y glisse « Intouchables » de Toledano et Nakache

Après une longévité record, la série prend fin en 2008 sur fond de polémique sur la violence du personnage principal. En parallèle, Yves Rénier a interprété plusieurs petits rôles au cinéma, avant d’opter pour la réalisation. Il réalise ainsi Flic tout simplement sur l’affaire Guy Georges avec Mathilde Seigner, et Médecin-chef à la santé. Mais c’est surtout son téléfilm en deux parties Jacqueline Sauvage, c’était lui ou moi qui réalise la meilleure audience de 2018 pour une fiction française, frôlant les 9 millions de téléspectateurs sur TF1. Le téléfilm est inspiré du livre de Jacqueline Sauvage qui a tué son mari avant d’obtenir une grâce présidentielle. « Le public est plus nombreux quand ce sont des histoires vraies » , avait-il déclaré à l’AFP en 2019, précisant que les chaînes de télévision étaient tout aussi demandeuses. Yves Rénier a également fait le doublage français de Burt Reynolds, Chuck Norris (Walker Texas Ranger), Paul Hogan ou encore Tommy Lee Jones.

Par Belga

CIM Internet