Paris Match Belgique

Houba Houba ! Le Marsupilami débarque à Bruxelles pour le plaisir des petits et des grands enfants

Houba Houba ! Le Marsupilami débarque à Bruxelles pour le plaisir des petits et des grands enfants

« The Houba Show » est à découvrir au Centre Belge de la Bande Dessinée jusqu'au 15 janvier 2023. | © Daniel Fouss, CBBD / Dupuis

Culture

À l’occasion de l’exposition « The Houba Show », au Centre Belge de la Bande Dessinée, Paris Match Belgique a rencontré Batem, le dessinateur du Marsupilami.

 

Des lianes, des fleurs tropicales et des piranhas… Aucun doute, nous sommes bien au milieu de la jungle palombienne. Un décor idéal pour tout découvrir du plus attachant et colérique des animaux de bande dessinée : le Marsupilami. L’exposition fait la part belle aux différents dessinateurs qui l’ont crayonné, que ce soit André Franquin, Batem, Goum ou encore Frank Pé. Un parcours immersif où l’on se sent au plus proche du Marsupilami… au point même de voir son fameux nid avec des œufs, suspendu à des lianes.

Lire aussi > Les Éditions Dupuis célèbrent leurs 100 ans avec « La mort de Spirou »

Il faut reconnaître qu’en 70 ans, le Marsupilami n’a pas pris une ride. À en voir les yeux émerveillés des enfants, il plaît toujours autant aux jeunes générations qu’à l’époque. « C’est le génie de Franquin », justifie Batem. « Il lui a donné cette bouille jaune, avec des taches noires, qui attire instinctivement les enfants qui ne le connaissent même pas. Et maintenant, le Marsupilami est tellement connu qu’il est même rentré dans la pop-culture. » Cet animal à la longue queue fait son apparition en 1952 dans l’album Spirou et les héritiers et séduit directement le public. Franquin décidera d’en faire un héros à part entière avec sa propre série de bande dessinée ; une mission qu’il confie à Batem. En seulement trois mois, le jeune dessinateur met sur pied le premier tome, La Queue du marsupilami, qui sort en octobre 1987. La machine est lancée. Les six premiers albums sortiront en seulement 4 ans. « Je n’ai jamais pu progresser ou évoluer en regardant en arrière. J’ai toujours dû aller de l’avant. Je n’avais pas le choix. »

Houba Houba ! Le Marsupilami débarque à Bruxelles pour le plaisir des petits et des grands enfants
Batem. © Daniel Fouss / CBBD

Et le temps ne semble pas avoir eu de prise sur ce héros, toujours aussi populaire. Malgré les années qui passent et le nombre d’albums qui défilent, il faut pourtant se réinventer en gardant toujours le même personnage. « C’est très difficile, d’autant plus que c’est un personnage qui ne parle pas et qui ne pense pas. On essaye parfois de tricher un peu avec le mouvement de la queue pour donner des expressions, mais il ne faut pas aller trop loin parce qu’André Franquin était très attaché au côté anthropomorphe du Marsupilami. » La modernité vient finalement du scénario, qui ne cesse d’évoluer et d’intégrer au fur et à mesure des nouvelles technologies (comme des drones) ou tout simplement des nouvelles idées encore jamais explorées (comme le chamanisme).

Cette exposition plaira aussi bien aux adultes qu’aux enfants, comme le Centre Belge de la Bande Dessinée sait si bien le faire. « On n’est pas là pour sacraliser les choses », nous confie Thierry Tinlot, le commissaire de l’exposition. C’est même en soi, la fonction principale d’un musée. Et quand on voit la qualité des décors, on se dit qu’ils fascineront tout autant les grands enfants. « On a collaboré avec Quentin van Tongelen qui a travaillé à la fois sur le son, l’environnement, et l’expérience. Il y a des choses à soulever, à aller voir, des puzzles à faire… C’est toujours un challenge de passer du 2D à la 3D et on est vraiment content du résultat ! »

Houba Houba ! Le Marsupilami débarque à Bruxelles pour le plaisir des petits et des grands enfants
© Elodie Métral

L’exposition « The Houba Show » est à découvrir au Centre Belge de la Bande Dessinée du 8 septembre 2022 au 15 janvier 2023.

CIM Internet