Paris Match Belgique

Une cinquantaine de véhicules utilisés par James Bond débarquent à Bruxelles pour l’exposition « Bond in Motion »

Une cinquantaine de véhicules utilisés par James Bond débarquent à Bruxelles pour l'exposition "Bond in Motion"

Voitures, hélicoptère, bateau, jet pack, folding glider, rame de métro... Il y en aura pour tous les goûts ! | © Niklas HALLE'N / AFP

Culture

L’exposition ouvrira ses portes au public le 9 décembre à Brussels Expo.

 

L’exposition « Bond in Motion » ouvrira ses portes au public le 9 décembre à Brussels Expo. Une cinquantaine de véhicules utilisés au cinéma par l’agent 007 y seront visibles pendant six mois, ont annoncé lundi les organisateurs de l’événement.

Rien n’est trop beau pour un trésor national tel que James Bond. Pour présenter l’exposition consacrée aux véhicules emblématiques du plus célèbre des agents de sa Majesté, ses organisateurs ont ainsi eu l’honneur de convier la presse à la résidence de l’ambassadeur britannique à Bruxelles. « C’est un plaisir de voir le Royaume-Uni de retour à Bruxelles », s’est d’ailleurs amusé en introduction le bourgmestre de la capitale, Philippe Close.

L’exposition « Bond in Motion », qui présente une cinquantaine de véhicules réellement utilisés lors des tournages, est née en 2012 dans un musée de Beaulieu, au sud de l’Angleterre, à l’occasion du 50e anniversaire du premier film. « Il s’agit évidemment de voitures, mais aussi d’autres objets dont certains sont dans l’état endommagé dans lequel ils se trouvent depuis leur utilisation sur les plateaux », explique l’organisateur Pierre Lalmand. Parmi ceux-ci figurent l’hélicoptère de Spectre, un bateau de The World Is Not Enough (« Le monde ne suffit pas »), un ‘jet pack’, le ‘folding glider’ de No Time to Die (« Mourir peut attendre ») ou encore la rame de métro vue – et explosée – dans Skyfall.

La première fois en Europe

Après sa création, l’exposition a attiré six millions de visiteurs en six ans à Covent Garden à Londres, avant de s’exiler à Los Angeles. Elle sera pour la première fois présente sur le Vieux Continent, du 9 décembre prochain au 14 mai 2023, se félicitent ses promoteurs, qui tablent sur une moyenne de 1 000 visiteurs par jour. Les 6 000 m² du Palais 1 du Heysel seront divisés en quatre parties : eau, terre, air et feu. L’expo, sur un parcours d’une heure et demie, se veut « didactique, immersive et intergénérationnelle », résume Pierre Lalmand. Des vidéos replaceront ainsi chaque élément présenté dans son contexte cinématographique.

Lire aussi > Jamie Dornan, prochain James Bond ?

Pour célébrer l’événement, Manneken Pis enfilera le smoking de Sean Connery dans Goldfinger le 9 décembre. Le prix du billet d’entrée débute à 17 euros.

Avec Belga

Mots-clés:
exposition James Bond
CIM Internet