Paris Match Belgique

Les 5 films qu’il ne faudra pas manquer en 2018 après les Golden Globes

Le film Ladybird s'est illustré lors de la dernière cérémonie des Golden Globes. | © ©Ladybird

Cinéma

Les Golden Globes ont consacré cette année une série de films particulièrement excitants, offrant aux cinéphiles quelques bonnes idées de sorties en 2018.

Pour leur 75ème édition, les Golden Globes ont frappé fort, avec un palmarès ultra-alléchant de films à découvrir chez nous en 2018. Pour ne rien manquer de la crème du grand écran, voici la liste ultime de ce à côté de quoi il ne faudra absolument pas passer, au cinéma ou dans votre canapé.

Lady Bird

Si Saoirse Ronan est une habituée des drames de qualité – The Lovely Bones, The Atonement, Brooklyn -, il est encore rare de la voir s’illustrer dans des comédies. Et pourtant, le genre, lorsqu’il est teinté de cinéma indépendant américain, lui colle à la peau comme une robe de gagnante aux Golden Globes. La jeune actrice a en effet raflé le prix de meilleure interprète féminine de comédie pour ce film sur les relations compliquées entre une mère et sa fille. Et ce, devant les excellentes Judi Dench, Margot Robbie, Emma Stone et Helen Mirren. Ladybird a également été récompensé par le Golden Globe de la meilleure comédie. La patience est cependant de mise : il ne sera dans les salles belges que dès le 25 avril 2018.

Lire aussi > Golden Globes : Sur le tapis rouge, les activistes ont remplacé les « dates » des célébrités

Three Billboards

Honoré d’un Golden Globe du meilleur film dramatique, Three Billboards raconte l’histoire d’une mère qui réclame justice à l’aide de trois panneaux publicitaires, après le meurtre de sa fille. La pellicule était l’une des favorites de la soirées : c’est donc sans surprise qu’elle est également repartie avec les prix de meilleure actrice dramatique pour France McDormand, meilleur scénario pour Martin McDonagh et meilleur second rôle pour Sam Rockwell. Les Panneaux de la vengeance, en français, sortira en Belgique le 10 janvier.

The Shape of the Water

Ovni cinématographique pourtant accessible et délassant, The Shape of the Water conte l’histoire d’amour entre une muette bien entourée et une créature aquatique détenue par le gouvernement américain. La romance écoppe, de façon bien méritée, d’un Golden Globe du meilleur réalisateur pour Guilllermo del Toro et d’un prix pour la musique du compositeur fançais Alexandre Desplat : deux confirmations pour sept nominations. Cette drôle de romance entre tendresse subaquatique et « escape game » est attendue chez nous pour la fin du mois – le 31 janvier plus exactement.

The Disaster Artist

De retour à la comédie pure après la série remarquée de la fin de l’année 2017 The Deuce, James Franco a offert à The Disaster Artist un Golden Globe du meilleur acteur de comédie. La star de Palo Alto y joue avec son frère Dave Franco et son compagnon de toujours Seth Rogen le récit du long-métrage le plus raté d’Hollywood. The Disaster Artist, quant à lui plutôt réussi côté zygomatiques et décalage, sortira sur les écrans belges le 7 février.

Lire aussi > The Deuce réunit James Franco et Maggie Gyllenhaal dans une série sur l’industrie du porno

I, Tonya

En 1994, Tonya Harding, patineuse artistique américaine star, est accusée d’avoir participé à l’agression violente de sa compatriote et concurrente pour les prochains JO, Nancy Kerrigan. En 2018, I, Tonya, retrace le parcours de cette athlète hors-norme qui a marqué l’histoire de l’Amérique et le palmarès des Golden Globes avec un trophée de meilleur second rôle pour Allison Janney. Margot Robbie a, elle, loupé le coche, malgré une performance remarquée dans la peau d’une Tony Harding toute en excès. En salles à partir du 21 février 2018.

CIM Internet