Paris Match Belgique

Vives critiques après l’annonce d’une trilogie Star Wars dirigée par les créateurs de Game of Thrones

Des stormtroopers à la première du film "Star Wars : le dernier Jedi", à Londres, le 12 décembre 2017. | © DPA

Cinéma et Docu

Face à l’enthousiasme suscité par la nouvelle, certains ont profité de l’occasion pour rappeler le manque de mixité (et de parité) au sein de la société Lucasfilm.

 

Les fans de la saga intergalactique seront bientôt bras-dessus bras-dessous avec les accros de la série du Trône de fer. Une véritable foule en délire, à l’heure où Disney vient tout juste d’annoncer une nouvelle série de films Star Wars… dirigée par le duo créateur de Game of Thrones.

De Westeros à une galaxie très lointaine

Les scénaristes David Benioff et D.B Weiss s’apprêtent à créer une nouvelle trilogie Star Wars, a-t-on appris ce mardi 6 février, sans plus de détails concernant les dates de sortie. Une opportunité face à laquelle le duo s’est dit « honoré » et « terriblement excité » (bien qu’un peu « terrifiés par la responsabilité) de démarrer le projet dès la fin de la dernière saison de Game of Thrones. « Durant l’été 1977 [année de sortie de la première trilogie « Star Wars »], nous avons voyagé dans une galaxie très lointaine et nous en avons toujours rêvé depuis », ont-ils déclaré.

Lire aussi > Game of Thrones : Contre les fuites, HBO va tourner plusieurs fins

Du côté de Lucasfilm, on se réjouit de plus belle. « David et Dan font partie des meilleurs scénaristes aujourd’hui », a déclaré sa présidente Kathleen Kennedy. « Leur maîtrise des personnages complexes, la profondeur de l’histoire, la richesse de leur mythologie, vont permettre d’ouvrir de nouveaux horizons à Star Wars d’une façon très excitante. » Un enthousiasme certain, mais pourtant loin d’être général.

White Walkers

L’annonce du projet de réalisation a néanmoins réveillé certaines critiques concernant la mixité derrière les caméras de Star Wars. C’est d’ailleurs le magazine Variety qui, dans une tribune piquante, souligne que 96% des scénaristes et réalisateurs de l’univers de Star Wars sont des hommes blancs« Je ne vois pas ce qui empêche Kathleen Kennedy d’engager les hommes et femmes de couleur, ou les femmes blanches, qui sont motivés, talentueux, expérimentés avec des histoires sur Star Wars à raconter », insiste la journaliste Maureen Ryan. « Depuis toutes les années où j’écris sur ces questions, j’ai entendu toute sorte de justification et honnêtement, elles sont toutes bidons », ajoute-t-elle.

Lire aussi > « Star Wars » 40 ans dans les étoiles : à la rencontre des fans

Sur Twitter, face aux internautes qui trépignent déjà d’impatience de découvrir Star Wars à la sauce Game of Thrones, certains ont également tenu à rappeler l’absence quasi-totale de femmes et de personnes de couleur dans la conception de l’une des saga les plus rentables de toute l’histoire du cinéma, avec Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi ayant générés respectivement 2 milliards et 1,3 milliard de dollars. « Toujours pas de signe nulle part dans une galaxie très ancienne et lointaine d’une femme ou de personnes de couleur dans sa conception », a ainsi déploré même Franklin Leonard, un cadre de l’industrie du film.

CIM Internet