Paris Match Belgique

Trois César pour « Petit Paysan » : un « symbole » pour l’agriculture française

petit paysan

Le réalisateur du film est lui-même fils d'agriculteur. | © Capture d'écran

Cinéma

Dans l’ombre des favoris, « Petit Paysan » est tout de même reparti avec trois récompenses lors de cette 43 cérémonie des César. Tout un symbole, pour le ministre français de l’Agriculture.

La belle surprise des César 2018. Le film de Hubert Charuel a défié les pronostics en remportant trois César ce vendredi. Outre la récompense des mérites artistiques du film, cette victoire de Petit Paysan traduit le « symbole » d’un rapprochement de la société française avec son agriculture, a estimé samedi le ministre français de l’Agriculture Stéphane Travert. « Voir que le monde du cinéma accorde des prix à un film comme celui-ci est un symbole fort au moment où l’agriculture française est en pleine transition », a déclaré le ministre à l’AFP lors d’un entretien téléphonique, à la veille de la clôture du salon de l’Agriculture à Paris.

Lire aussi > César du public, Dany Boon lit le CV d’un fan de 11 ans

« Le monde du cinéma n’est pas forcément proche du monde agricole », a-t-il constaté. « Or ce film, émouvant au possible, montre très bien comment un éleveur peut être tellement attaché à ses animaux qu’il recule sans cesse le moment où il doit affronter la vérité d’une maladie bovine ». « Chacun porte en lui ou en elle une part de ce qu’est la France agricole », a réagi le ministre, et surtout « tout le monde mange en général trois fois par jour, les Français sont attachés à notre agriculture, qui est aussi notre alimentation », a-t-il conclu.

Petit Paysan, réalisé par Hubert Charuel, a reçu vendredi la récompense du meilleur premier film. Le Cesar du meilleur acteur est revenu à Swann Arlaud pour son rôle de Pierre, un éleveur laitier, et Sara Giraudeau, qui joue de la rôle de sa soeur, une vétérinaire, a reçu le César de meilleure actrice dans un second rôle.

Lire aussi > Un agriculteur en détresse renaît de ses cendres

Hubert Charuel, de l’agriculture aux César

Hubert Charuel, lui-même fils de paysan, s’est adressé aux agriculteurs dans son message de remerciements, vendredi à la salle Pleyel à Paris. « Je veux dire un mot pour tous les paysans et toutes les paysannes, dont je ferai toujours un peu partie. Etre seul et se sentir seul sont deux choses différentes. Seuls, vous ne l’êtes pas: votre histoire, vos vies intéressent, le succès du film en est la preuve. Alors s’il vous plaît, faites-vous entendre, il faut qu’on parle de vous, il faut qu’on parle de nous », a ajouté le cinéaste, dont le film a été tourné en grande partie dans l’exploitation familiale, à Droyes, en Haute-Marne.

(Avec Belga)

CIM Internet