Paris Match Belgique

Quand les toiles de Claude Monet s’invitent dans le film Call Me By Your Name

Tombée amoureuse de la relation à l’écran entre Armie Hammer et le jeune prodige Timothée Chalamet, Mika s’est sentie inspirée comme jamais | © Instagram

Cinéma et Docu

Un compte Instagram propose un cross-over aussi étonnant que réussi entre les scènes du long-métrage et les paysages du peintre français.

Comme une évidence. Quelques touches délicates d’aquarelles et voilà que la romance dépeinte dans Call Me By Your Name n’en est que plus belle. Plus poétique. En mariant les toiles impressionnistes de Claude Monet avec des plans du long-métrage de Luca Guadagnino, ce compte Instagram est une œuvre d’art à lui tout seul.

Collages oniriques

On doit ces collages oniriques à Mika Labrague, une étudiante en psychologie originaire de Manille, aux Philippines. Tombée amoureuse de la relation à l’écran entre Armie Hammer et le jeune prodige Timothée Chalamet, elle s’est sentie inspirée comme jamais. « J’étais tellement plongée dans le monde d’Elio et d’Olivier que j’ai commencé à mettre ce que je voyais et lisais dans une œuvre d’art », confie-t-elle à Mashable.


Lire aussi > Le film Call Me By Your Name interdit en Tunisie

Paysages vaporeux

Le long-métrage acclamé par le critque est adapté d’un livre du même nom écrit par André Aciman, paru en 2007. Il comporte un chapitre intitulé « La berme de Monet ». La rencontre était donc inévitable. Pour Mika, le bord de mer italien du film lui rappelle les paysages vaporeux du maître français.

Par curiosité, j’ai cherché plus de tableaux de Monet, et ça m’a rappelé certaines scènes du film

Pour elle, ça saute aux yeux, il s’agit « de la même ambiance ». Elle part donc à la recherche de tableaux « qui collent parfaitement aux images du film ». Sa page Instagram est née.

En quelques semaines, sa page Instagram a déjà fait rêver quelque 43 000 followers. Un beau succès dont elle est la première à être surprise. « Je ne m’attendais pas à ce qu’autant de gens allaient adorer. Je suis très touchée », avoue-t-elle.

CIM Internet